BFMTV

CARTE. Réouverture des terrasses: voici les rues qui pourront devenir piétonnes à Paris

-

- - -

Canal Saint-Martin, place de la Nation, quartier Faubourg-Saint-Denis... En tout une trentaine de rues, places ou quartiers sont concernés au sein de la capitale.

Avec la phase 2 du déconfinement, qui débute progressivement à partir du mardi 2 juin, les bars, cafés et restaurants vont pouvoir rouvrir. Mais à Paris, département classé orange, la réouverture ne sera que partielle. Seules les terrasses des établissements pourront accueillir des clients. Pour s'adapter à cette contrainte, la mairie de Paris a décidé d'autoriser les établissements à étendre leurs terrasses gratuitement jusqu'à fin septembre.

Certaines zones de la capitale vont également être piétonnisées afin de permettre de davantage étaler les terrasses. Une première liste des rues, places et quartiers concernés par une piétonisation partielle ou totale a déjà été établie par la municipalité. Cette liste de rues rassemble des "possibilités à l'étude" précise la mairie de Paris, ajoutant que celles-ci ne seront pas mises en place dès le 2 juin. Cette liste n'est par ailleurs pas définitive, il est possible que d'autres lieux soient piétonnisés dans les semaines à venir.

La carte interactive ci-dessous rassemble les zones concernées. Cliquez sur les points pour en savoir plus.

Des règlements pour chaque rue 

Les commerçants qui souhaitent demander une piétonisation sont invités à le faire auprès de la mairie de Paris. Ces piétonisations seront autorisées "après instruction des demandes par les services de la ville et par la mairie d'arrondissement concernée par le projet", indique la mairie de Paris. Elles feront également l'objet d'un règlement spécifique pour chaque rue qui arrêtera notamment les jours et horaires de fermeture et les conditions d'accès des véhicules de secours.

Concernant les extensions de terrasses à proprement parler, les restaurateurs devront là encore appliquer un protocole strict: fermeture à 22 heures pour limiter les nuisances, garantie de la circulation des piétons etc. En-dehors de cela, ils devront aussi respecter les directives sanitaires contre la propagation du Covid-19: un mètre au moins entre chaque table, pas plus de dix personnes par table, port du masque pour le personnel et pour les clients lorsqu'ils ne sont pas installés, pas de consommation debout au bar...

Des réouvertures plutôt en septembre?

Selon le porte-parole du Groupement national des indépendants hôtellerie, restauration et traiteurs (GNI-Synhorcat), le respect du protocole entraînera "une activité divisée par deux pour les restaurants, voire aux deux-tiers pour les cafés". 

Certains établissements parisiens "vont attendre jusqu'au mois de septembre" car une réouverture complète après le 22 juin aurait peu de sens alors que l'été est plus calme à Paris, explique Didier Chenet, président du GNI-Synhorcat: 

"Si c'est pour rouvrir et engranger à nouveau des pertes, ils préfèrent attendre. (...) Combien de temps va-t-on devoir respecter ces règles ? (...) On ne pourra pas tenir des mois et des mois comme cela".
Louis Tanca avec AFP