BFMTV

CARTE - Les droits dont les femmes sont encore privées dans le monde

-

- - Mojack Jutaily / Flickr

CARTE - Un décret royal publié mardi soir autorise les Saoudiennes à conduire. Un grand pas pour ce pays où les gestes du quotidien sont régis par les hommes. Dans le monde, plus de 200 millions de femmes ne peuvent pas sortir de leur domicile sans l’accord de leur mari ou de leur père.

C’est une révolution: sous l'impulsion de son fils, le prince héritier, le roi Salman a signé ce mardi soir un décret qui permettra aux Saoudiennes de conduire à partir de juin 2018. Le pays était le dernier pays à l’interdire encore. Les droits des femmes restent cependant très limités en Arabie Saoudite. Elles ne peuvent pas sortir de chez elles sans le consentement de leur mari. Leur existence légale dépend entièrement d’un tuteur de sexe masculin, sans lequel les démarches administratives, comme obtenir une carte d’identité, sont impossibles.

L’Arabie Saoudite n’est pas le seul pays qui limite drastiquement les droits des femmes. Le projet Women, Business and the Law recense 18 pays dans lequel une épouse ne peut pas travailler sans l’accord de son mari. Et lorsqu’elles arrivent à travailler, plusieurs professions leurs sont interdites. En Argentine ou aux Emirats Arabes Unis, les femmes n’ont par exemple pas le droit de vendre de l’alcool. De plus, dans 33 pays, les femmes sont strictement interdites de travailler la nuit.

La carte interactive ci-dessous revient sur les droits fondamentaux retirés aux femmes dans le monde.

Emeline Gaube