BFMTV

Calais: trois migrants syriens agressés dans la nuit

Trois migrants syriens, agressés dans la nuit de mercredi à jeudi à Calais, ont été blessés par ce qui pourrait être une barre de fer - Jeudi 21 janvier 2016

Trois migrants syriens, agressés dans la nuit de mercredi à jeudi à Calais, ont été blessés par ce qui pourrait être une barre de fer - Jeudi 21 janvier 2016 - Philippe Huguen - AFP

De nouveaux incidents sont survenus entre migrants et forces de l'ordre. Ce matin, la préfecture du Pas-de-Calais avait fixé un ultimatum aux derniers migrants, leur indiquant de quitter une zone déboisée de la "Jungle" par mesure de sécurité.

Trois migrants syriens, agressés dans la nuit de mercredi à jeudi à Calais, ont été blessés par ce qui pourrait être une barre de fer, selon une information recueillie ce jeudi auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer, qui a ordonné l'ouverture d'une enquête.

L'agression s'est produite dans le centre-ville de Calais, entre 02h00 et 03h00 durant la nuit.

"Il y a peut-être eu utilisation d'une barre de fer", a indiqué Jean-Pierre Valensi, procureur de Boulogne-sur-Mer.

Ce dernier a annoncé avoir ordonné l'ouverture d'une enquête préliminaire, qu'il a confiée à la police judiciaire de Lille.

L'affaire fait suite à l'intensification des heurtes entre migrants et forces de l'ordre depuis plusieurs mois.

Au moins 4.000 migrants, principalement originaires d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans des conditions très précaires dans la "Jungle" de Calais.

A.-F. L. avec AFP