BFMTV

"Brûle à petit feu": Frigide Barjot perd un ami sur Facebook

La lettre ouverte d'Alexandre Dousson à Frigide Barjot sur Facebook.

La lettre ouverte d'Alexandre Dousson à Frigide Barjot sur Facebook. - -

Le message d'un ex-ami de Frigide Barjot, lettre ouverte expliquant sur son mur Facebook pourquoi il la supprime de ses contacts, a fait le tour du web et recueilli plus de 16.800 "like".

"Ma Frigide, puisque tu m'appelles mon Alex, depuis 15 ans que l'on se connait, je m'adresse une dernière fois à toi". Ainsi commence la "lettre ouverte" d'Alexandre Dousson à son "amie" Frigide Barjot, qui a selon lui "dépassé toutes les bornes" et est désormais "un danger public".

Publiée samedi 13 avril, cette lettre ouverte a recueilli près de 17.000 "like" et 2.000 commentaires. Plus qu'un simple ami Facebook, Alexandre Dousson se présente comme un proche de la pasionaria anti-mariage homosexuel. Le seul problème, c'est qu'Alexandre Dousson est "gay, favorable à l'égalité des droits" et que l'"appel au sang" de Barjot, vendredi a été pour lui la goutte d'eau.

"Tes propos d'hier me donnent la nausée"

"Tes propos d'hier me donnent la nausée, indique-t-il dans sa lettre. Tu as dépassée toutes les bornes et tu es désormais un danger public" s'alarme-t-il.

Interrogée vendredi sur BFMTV, Frigide Barjot s'était emportée: "Un couperet vient de tomber sur la tête du peuple. Hollande veut du sang, il en aura! Tout le monde est furieux. Nous vivons dans une dictature".

Alexandre Dousson conclut ainsi sa lettre: "Je m'arrête là et je remercie Facebook d'avoir inventé la fonction "supprimer un contact" se sera le dernier plaisir que je m'octroie avec toi".

"Nous sommes des Français paisibles"

Lundi, c'est Karl Zéro, frère du mari de Frigide Barjot, qui s'est fendu d'un courrier à sa belle-soeur, publié dans le Huffington Post, dans lequel il interpelle plutôt gentiment sa belle-soeur et l'appelle à se calmer. "Il est des croix pour toutes les épaules" disait Marie Antoinette, et tu es devenu la mienne", ironise aussi l'animateur télé.

Une lettre à laquelle l'intéressée a répondu, dans une interview accordée à Métro: "il n'y a rien qui dégénrère. (...) Nous sommes des Français paisibles".

La lettre d'Alexandre Dousson à Frigide Barjot :

Magali Rangin