BFMTV

Bretagne, Normandie, Sud-Ouest: les poux prolifèrent et gâchent la fin des vacances

Les poux font leur retour sur la côte Atlantique.

Les poux font leur retour sur la côte Atlantique. - AFP ARCHIVES

En cette fin d'été, les poux prolifèrent dans les régions touristiques, et principalement sur la côte Atlantique. La société privée OpenHealth tire la sonnette d'alarme.

Il est temps de surveiller son cuir chevelu. Les poux sont de retour et leur prolifération devrait connaître un pic à la fin du mois d’août, selon les relevés de la société privée OpenHealth rapportés par Sud-Ouest.

L’institut a créé un indice pour observer et quantifier le phénomène des poux: il est calculé en fonction du nombre de produits anti-poux achetés en pharmacie. L’indice national s’élève actuellement à 163 – quand tout au long de l’année il culmine à 100 - mais certaines régions le dépassent largement.

Les poux se développent notamment dans les régions touristiques.
Les poux se développent notamment dans les régions touristiques. © OpenHealth Company

Paris épargné

C’est le cas notamment de la côte Atlantique où l’indice s’élève à 200. Ces parasites prolifèrent également en Normandie, dans les Pays de la Loire et le Limousin et descendent jusqu’au Sud-Ouest et même la Corse. Seule la région parisienne semble pour l’instant épargnée par l’épidémie.

En cette période de vacances, les foyers se développent dans les lieux touristiques, qui impliquent une forte affluence, comme les piscines par exemple. Car les poux résistent à l’eau.

Pour s’en prémunir, il est donc conseillé de porter un bonnet de bain et d’observer régulièrement le cuir chevelu grâce à un peigne fin. Si les précautions prises n’ont pas été suffisantes pour repousser les poux, il faudra alors passer à un traitement contre les poux et les lentes. 

Ambre Lepoivre