BFMTV

Bretagne: l'alerte à la pollution de l'air se prolonge mardi

Des voitures à Englos, près de Lille, le 27 février 2019. (Photo d'illustration)

Des voitures à Englos, près de Lille, le 27 février 2019. (Photo d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

Malgré une baisse du nombre de particules fines mesurées dans l'air lundi après-midi, la pollution de l'air pourrait s'accentuer en Ille-et-Vilaine, et sur la partie nord de la Bretagne, mardi.

Un épisode de pollution lié à un niveau élevé de particules fines PM10 touche la Bretagne depuis ce weekend. Les autorités d'Ille-et-Vilaine ont toutefois annoncé une levée des procédures d'alerte ce lundi après-midi, à la suite d'une diminution du taux de particules fines.

Mais la pollution devrait reprendre demain, "du fait d'un épisode de poussière désertique attendu, notamment sur la côte nord."

L'indice de pollution du nord de l'Ille-et-Vilaine (Saint-Malo) passera ainsi de 6 à 7 mardi, selon Air Breizh, l'observatoire breton de mesure de la pollution de l'air. L'indice du nord du Finistère (Brest) passera de 6 à 8, et celui des Côtes d'Armor (Saint-Brieuc) de 6 à 8.

Seule la côte sud verra son taux de pollution diminuer, repassant en zone verte, soit avec un indice "bon à très bon".

Les procédures d'alerte dans les zones polluées bretonnes sont maintenues pour demain, comme dans le Finistère: "du 23 avril 2019, de 20h à minuit. Maintien des recommandations, notamment l'abaissement de vitesse maximale sur les routes à 2x2 voies de 110 à 90 km/h." Dans les Côtes-d'Armor, la procédure d'alerte déclenchée samedi le restera "jusqu'à nouvel ordre".

Salomé Vincendon