BFMTV

Braquage à Paris: un témoin raconte la fin de la prise d'otage en direct

Une prise d'otage s'est déroulée dans le XVe arrondissement de Paris, à la suite du braquage d'une bijouterie Cartier près des Champs-Elysées.

Une prise d'otage s'est déroulée dans le XVe arrondissement de Paris, à la suite du braquage d'une bijouterie Cartier près des Champs-Elysées. - Kenzo Tribouillard - AFP

VIDEO - Après avoir braqué une bijouterie Cartier près des Champs-Elysées, deux hommes se sont retranchés, mardi soir, dans un salon de coiffure du XVe arrondissement de Paris, en prenant en otage le gérant du commerce. Un témoin a raconté, en direct, à BFMTV la fin de la scène.

"Le salon de coiffure vient de se rallumer, le gérant ouvre la porte. Il y a deux personnes assises au sol..." Un témoin a pu raconter, en détails et en direct ce mardi soir sur BFMTV, la fin de la prise d'otage qui a eu lieu dans un salon de coiffure du XVe arrondissement de Paris. Un lieu dans lequel deux malfaiteurs présumés s'étaient retranchés juste après le braquage de la bijouterie Cartier, près des Champs-Elysées, durant lequel ils s'étaient emparés de plusieurs bijoux avant de tomber nez-à-nez sur la police. Et d'ouvrir le feu à plusieurs reprises, en pleine rue, avant de prendre la fuite sur un scooter.

Quand Emmanuelle Dessein s'exprime sur notre antenne, ce mardi soir vers 20h40, une grande partie du XVe arrondissement de Paris est alors bouclée par les forces de l'ordre. Un important dispositif de policiers est mobilisé autour d'un petit salon de coiffure du boulevard Pasteur, où les deux braqueurs présumés ont trouvé refuge après avoir chuté de leur deux-roues. Prêts à tout, toujours lourdement armés, ils prennent en otage le propriétaire du commerce.

"Le gérant part en courant, il rejoint les policiers"

Les lumières du salon de coiffure sont éteintes durant un moment, tandis qu'une quinzaine de membres de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) s'apprêtent à intervenir à tout moment. Ça ne sera pas nécessaire. "Le gérant part en courant du salon, il rejoint les policiers". Notre témoin, qui se trouve être également journaliste, décrit le reste de la scène: "Il y a deux personnes à l'intérieur, elles sont assises, un homme en pantalon noir, l'autre avec un pantalon rouge."

Quelques secondes après la libération de leur otage, les deux braqueurs présumés sortent du salon de coiffure Harmonie, situé à l'angle d'une petite rue perpendiculaire au boulevard Pasteur. "Ils ont les mains levées, et ils posent leurs armes sur le toit d'une voiture noire", poursuit Emmanuel Dessein. Ce qui semble être la fin de la prise d'otage se confirme. "Les policiers leur demandent de s'allonger au sol, ils plaquent les mains dans le dos", raconte le témoin de BFMTV. "Ils sont maintenant tous les deux allongés, le ventre au sol. Il y a un policier sur le dos de chaque homme."

Des bijoux et des armes retrouvés après leur reddition

A la suite du témoignage d'Emmanuel Dessein et de la fin de la prise d'otage, plusieurs policiers ont pénétré dans le salon de coiffure où s'étaient retranchés les deux braqueurs présumés. En plus des armes déposées à l'extérieur du commerce, dont un fusil mitrailleur, une autre arme de poing a été retrouvée à l'intérieur ainsi que plusieurs bijoux qui avaient été dérobés, a indiqué le procureur de la République de Paris. Le montant du butin n'a, pour l'heure, pas été établi.

Entre le braquage de la bijouterie Cartier et le moment où les deux malfaiteurs présumés se sont rendus à la police, près de deux heures se sont écoulées. Deux heures durant lesquelles personne n'a été blessé, à l'exception de l'un des deux braqueurs, légèrement touché. Un véritable miracle, vue la détermination affichée par les deux hommes, qui n'avaient pas hésité à ouvrir le feu à proximité d'une des avenues les plus fréquentées du monde.

Jérémy Maccaud & Claudie Merot