BFMTV

Bouches-du-Rhône: l'incendie de Saint-Cannat endigué mais "toujours actif"

Plus de 700 pompiers sont mobilisés pour lutter contre cet incendie.

Plus de 700 pompiers sont mobilisés pour lutter contre cet incendie. - FRANCK PENNANT / AFP

700 pompiers luttent toujours contre les flammes, qui ont dévoré plus de 750 hectares de forêt depuis le départ de l'incendie samedi après-midi.

Entre rafales de vent et fortes chaleurs, les éléments s'allient contre les soldats du feu: les pompiers des Bouches-du-Rhône luttaient toujours dimanche matin contre un violent incendie qui s'est déclaré samedi après-midi à Saint-Cannat, et qui a parcouru depuis environ 750 hectares."Feu toujours actif à Saint-Cannat, 750 hectares parcourus et plus de 700 pompiers sur place", ont-ils informé sur leur compte Twitter. Une porte-parole des pompiers a précisé à l'AFP que la progression du sinistre avait été endiguée.

Les rotations des Canadair, qui s'étaient arrêtées à la tombée de la nuit, devaient reprendre avec le lever du jour pour soutenir les soldats du feu engagés au sol.

Massifs interdits d'accès

Le trafic sur la ligne LGV Paris-Marseille, qui passe notamment à proximité, à Aix-en-Provence, avait été provisoirement interrompu samedi soir. Il devait reprendre dimanche matin.

En début de soirée samedi, les pompiers avaient réussi à éteindre un autre feu qui s'était déclaré sur la commune de Port-de-Bouc, près de la ville côtière de Fos-sur-Mer, mobilisant "200 pompiers, plus de 50 engins, deux Canadairs, deux trackers et un hélicoptère bombardier", ont-ils annoncé dans un communiqué.

Touchées plus tôt, en début d'après-midi, les communes de Peyrolles et de Salon-de-Provence étaient hors de danger. Les secours ont réussi à maîtriser les feux qui n'ont fait aucune victime.

En raison de vents et de la sécheresse, la préfecture a annoncé l'interdiction totale d'accès dimanche à 18 massifs des Bouches-du-Rhône.

L.N. avec AFP