BFMTV

Avec la canicule, le retour du streetpooling en Ile-de-France

Des bouches à incendie ont été ouvertes dans plusieurs villes d'Ile-de-France par des habitants cherchant à se rafraîchir. Une pratique illégale et dangereuse appelée street pooling contre lesquelles les autorités tentent de lutter.

En plein épisode de canicule, le street pooling fait son retour. Ces derniers jours, des bouches à incendie ont été ouvertes dans plusieurs communes de région parisienne. Mercredi à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, des enfants venaient ainsi se rafraîchir au pied de l'une de ces bouches à incendie vandalisées, dans une allée inondée et transformée en piscine de rue, a constaté BFM Paris.

La pratique, importée des États-Unis, est devenue régulière ces dernières années autour de Paris. Bien qu'illégal et passible d'une amende de 75.000 euros le street pooling est justifié par certains habitants.

"Je comprends totalement, il n'y a pas d'endroit où aller se baigner, il n'y a pas de brumisateur", constate une habitante. "Tout le monde ne peut pas aller à la piscine. La piscine c'est payant", ajoute une autre. 

Un agent agressé à Orly

Mais pour ouvrir les bornes à incendie, certains sont prêts à tout. Mardi à Orly, dans le Val-de-Marne, un agent de la ville a été agressé par un groupe de personnes alors qu'il venait refermer l'une de ces bouches à incendie.

"On a essayé de lui subtiliser la clé qui permet de refermer les bouches à incendie. Il a déposé plainte, parce qu'il a été blessé, jeté à terre avec des coups de pied", explique Christine Janodet, la maire de la ville. 

Face au phénomène du street pooling, les communes sont d'ailleurs obligées de s'organiser, notamment en renforçant le système d'ouverture. "Aujourd'hui on a des bornes vieillissantes, on est en train de voir avec Veolia pour pouvoir les équiper de kits anti-vandalisme", ajoute la maire d'Orly. Pour tenter de décourager la pratique, des communes comme Bondy ont, en plus de kits anti-vandalisme, installé des brumisateurs dans la ville afin de se rafraîchir dans la rue. 

Pourquoi le street pooling est dangereux?

Depuis le début de l'épisode de canicule, pompiers et policiers réitèrent leurs appels à ne pas pratiquer le street pooling. L'ouverture sauvage des bouches à incendie peut en effet avoir de graves conséquences. Outre le gaspillage de milliers de mètres cube d'eau, la puissance du jet peut être à l'origine de blessures et inonder caves et sous-sols. Une ouverture à proximité de câbles électriques peut également être à l'origine d'électrocutions.

Enfin, le streetpooling complique la tâche des pompiers. L'ouverture sauvage des bouches incendie entraîne une réduction du débit de l'eau et peut compromettre des opérations de sauvetage en cas d'incendie. 

Ryad Maouche, Julie Pierret avec Carole Blanchard