lambert
 

Derrière le volet judiciaire qui entoure l'affaire Vincent Lambert, la religion apparaît comme arbitre de la morale au sein d'une famille recomposée, où les divisions idéologiques se sont transformées en une bataille juridique qui dure désormais depuis cinq ans.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire