BFMTV

Attentat de Corte: trois indépendantistes corses condamnés à des peines de 5 à 8 ans de prison

Quatre ans après l'attentat de Corte, trois indépendantistes corses ont été condamnés ce jeudi à des peines allant de 5 à 8 ans de prison.

Trois indépendantistes corses ont été condamnés ce jeudi à des peines de 5 à 8 ans de prison, pour l'attentat perpétré à Corte en 2012. Nicolas Battini, qui a écopé de 8 années d'emprisonnement, s'est écrié en corse, après le verdict: "Vive la patrie et vive le peuple!". Ses amis, présents dans la salle, l'ont soutenu, bras tendu et poing serré. 

Parmi les accusés présents au procès, outre Nicolas Battini, Stéphane Tomasini à été condamné à 5 ans de prison. Le troisième homme, Joseph-Marie Verdi, petit-fils de l'ancien dirigeant indépendantiste Charles Pieri, actuellement en fuite et sous le coup d'un mandat d'arrêt, a été condamné à 6 ans de prison "par défaut". "Le verdict nous paraît très sévère" s'est exprimé l'avocat sur l'antenne de BFMTV. 

Ces trois militants du Ghjuventu Indipendentista (GI, Jeunesse indépendantiste) âgés de 22 à 24 ans, étaient jugés par une cour d'assises spéciales de Paris pour avoir lancé une voiture-bélier contre la sous-préfecture de Corte, en Haute-Corse, le 1er avril 2012. 

Des affrontements entre des nationalistes et les forces de l'ordre avaient éclaté dans la nuit de mercredi à jeudi à Bastia. 

S.A. avec Patrick Sauce