BFMTV

Attentat de Charlie Hebdo: le street-artist C215 rend hommage aux victimes en distribuant des pochoirs

Avec cette distribution de pochoirs, C215 espère faire revivre "l'esprit Charlie".

Cinq ans après, des hommages ont été rendus ce mardi pour "ne pas oublier" les victimes des attaques de janvier 2015 à Charlie Hebdo, Montrouge et l'Hyper Cacher. Parmi eux, l'artiste Christian Guémy alias C215, a organisé une distribution de 500 pochoirs "Je suis Charlie" devant les anciens locaux du journal.

"Nous devons nous rappeler des victimes des attentats de Charlie Hebdo", a expliqué Christian Guémy sur notre antenne. "Et ces pochoirs permettent à ceux qui le veulent de marquer le coup en essaimant ce message dans Paris, sur les boîtes aux lettres, les poubelles, etc. 

"Faire revivre l'esprit Charlie"

"Cela est aussi une façon de faire revivre l'esprit Charlie", poursuit l'artiste. "Cela avait fédéré les Français autour des notions de liberté de conscience et de liberté d'expression auxquelles nous sommes nombreux à être attachés."

Peu après les attentats de janvier 2015, Christian Guemy avait déjà réalisé une série de 500 pochoirs "Je suis Charlie" qu'il avait distribué aux Parisiens pour qu'ils manifestent eux-mêmes leur adhésion à la liberté d'expression", en les disséminant dans la capitale.

Un an après, il avait peint une fresque en hommage aux victimes au pied des anciens locaux du journal. Les visages de Cabu, Wolinksi, Honoré, Tignous et l'économiste Bernard Maris sont ainsi apparus sur les murs ainsi que celui de Ahmed Merabet, un policier froidement exécuté par les frères Kouachi. 

Anne-Laure Banse avec Cyrielle Cabot