BFMTV

Alerte incendie maximale en Provence: des mesures exceptionnelles mises en place

L'incendie près d'Aix-en-Provence, le 1er août 2016 (photo d'illustration)

L'incendie près d'Aix-en-Provence, le 1er août 2016 (photo d'illustration) - Témoins BFM TV

Des mesures exceptionnelles ont été mises en place par les pompiers des Bouches-du-Rhône après la conjugaison de facteurs augmentant le risque d'incendies dans le département.

Entre la sécheresse, le fort mistral et l'indisponibilité des Canadair, les pompiers vont devoir faire face à des "niveaux de dangers rarement atteints", dans les Bouches-du-Rhône. "Le contexte opérationnel des jours à venir présente un caractère exceptionnel", explique le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) du département dans un communiqué.

"L'indisponibilité temporaire de la flotte d'avions bombardiers d'eau de type Canadair CL415 conjuguée à un épisode de vents forts prévu dès le 4 août et jusqu'au week-end inclus appelle des mesures adaptées", écrit-il.

Des renforts appelés

Deux colonnes de sapeurs-pompiers d'autres départements, soit 120 hommes supplémentaires, ont été appelées en renfort et sont opérationnelles depuis ce jeudi matin. Pour faire face à l'absence de ces onze Canadair bloqués en Corse après un incident sur l'un d'eux, un troisième hélicoptère bombardier d'eau a été loué. Si besoin, les flottes d'appareils espagnols et italiens seront sollicitées. 

Les conditions météo critiques

Après un hiver et un printemps faiblement pluvieux, le Sud-Est de la France est en état de sécheresse et des mesures de restrictions d'eau plus ou moins drastiques ont été prises dans plusieurs départements, dont les Bouches-du-Rhône. Météo France prévoit en outre un fort mistral à partir de jeudi soir et jusqu'à samedi inclus sur la Provence.

Un important incendie s'est déjà déclaré près d'Aix-en-Provence, le 1er août dernier. 200 pompiers avaient été mobilisés. Plus de 500 hectares ont déjà brûlé cette saison dans les Bouches-du-Rhône.

M.L. avec AFP