BFMTV

À Paris, des touristes gazés lors des affrontements sur les Champs-Élysées

Le couple a été touché par du gaz lacrymogène alors qu'il tentait de rejoindre leur voiture. Ils assurent qu'un policier les a "poussés".

Sur les Champs-Élysées samedi, des affrontements sporadiques entre forces de l'ordre et manifestants radicaux ont éclaté jusqu'à la nuit tombée. Entre les deux groupes se trouvaient également des touristes, venus profiter des derniers jours de l'été à Paris. Parmi eux, un couple a subi les gaz lacrymogènes de la police. Une vidéo de leur témoignage a depuis été largement reprise sur les réseaux sociaux.

"Il nous a poussés"

Devant une vitrine de magasin, le couple semble encore sous le choc: "On se tenait juste-là. On marchait vers notre voiture et le policier est venu, il nous a poussés", explique, en anglais, l'homme aux sapeurs-pompiers de Paris, avant de poursuivre:

"Nous leur avons répondu que nous partions mais ils nous ont directement gazé le visage", s'énerve l'homme, les yeux encore rouges et humides. Et de répéter: "Directement au visage, après lui avoir dit que nous marchions vers notre voiture", soutenant sa compagne pour s'éloigner des caméras.

Ces derniers n'ont pas souhaité préciser leur nationalité aux journalistes alors sur place.

158 personnes en garde à vue

En parallèle, la préfecture de police de Paris expliquait sur Twitter que "le dispositif policier rest[ait] déployé toute la soirée afin de sécuriser le secteur", qui avait été interdit aux manifestations.

Cette dernière a déploré de nombreuses vitrines cassées, des banques dégradées ainsi que des barricades de fortune incendiées. Au total, 158 personnes ont été placées en garde à vue à la suite des violences, a annoncé dimanche le parquet.