BFMTV

75% des Franciliens se disent "heureux", selon un sondage

-

- - Ludovic Marin - AFP

Selon le dernier Baromètre des Territoires publié par Elabe, 75% des Franciliens se disent heureux dans leur vie personnelle. Ils sont en revanche peu attachés à leur région et pessimistes sur l'avenir.

L'Ile-de-France, territoire heureux? Selon le Baromètre des Territoires Elabe pour l'Institut Montaigne publié ce mardi, les Franciliens sont 75% à se dire heureux. Un niveau supérieur de deux points à la moyenne nationale.

Parmi l'échantillon de 1.202 personnes interrogées en Ile-de-France, 68% se disent aussi satisfaits de l'équilibre entre leur temps de vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle. Au total, 60% des Franciliens ont le sentiment d'avoir choisi la vie qu'ils mènent.

Les Franciliens prêts à quitter la région

Pour autant, ce sentiment ne se traduit par par un attachement à l'Ile-de-France, moins d'un Francilien sur deux se dit attaché à sa région, 56% seraient même prêts à quitter la région parisienne pour un autre lieu de résidence s'ils en avaient l'opportunité. 

Les Franciliens sont par ailleurs préoccupés. 67% d'entre eux sont pessimistes concernant l'avenir de la société. Et plus qu'ailleurs en France, le logement apparaît comme une réelle source de tension pour 15% d'entre eux (9% pour la moyenne nationale). 

Parmi les 10.010 personnes qui ont répondu à l’enquête du Baromètre des Territoires, 1.202 sont des Franciliens. Ils composent un échantillon représentatif de la population d’Ile-de-France constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d’agglomération.

Carole Blanchard