BFMTV

30 minutes par jour: le gouvernement veut développer l'activité physique à l'école

BFMTV
"Nous souhaitons dès maintenant faire un appel aux écoles, à toutes celles qui auront le projet de garantir 30 minutes d'activité physique par jour dans la vie de leurs élèves", a annoncé le ministre de l'Éducation nationale.

Dès la rentrée prochaine, les écoliers français pourraient être amenés à faire 30 minutes d'activité sportive chaque jour, annoncent la ministre des Sports Roxana Maracineanu et le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer dans une interview accordée au Parisien ce lundi. Ils lancent ainsi un appel à projets, également soutenu par Tony Estanguet, directeur des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

"Nous souhaitons dès maintenant faire un appel aux écoles, à toutes celles qui auront le projet de garantir 30 minutes d'activité physique par jour dans la vie de leurs élèves", déclare ainsi Jean-Michel Blanquer. 

Utiliser les "jeux d'antan"

Interrogé sur la forme que ces 30 minutes quotidiennes prendraient, Tony Estanguet évoque les "jeux d'antan".

"L’épervier, la marelle, la balle au prisonnier… Des pauses actives, sous forme d’exercices, peuvent aussi être proposées entre deux leçons, dans la classe", détaille-t-il.

Sur la base du volontariat

Une idée conseillée aux écoles qui auront néanmoins le dernier mot, selon Jean-Michel Blanquer. "La logique de l’ensemble des initiatives, c’est le volontarisme. On veut que tout ceci se diffuse dans l’ensemble de la France sur la base d’appels à projets et d’appels à manifestation d’intérêt.", a-t-il expliqué. 

Un "cercle vertueux", pour Jean-Michel Blanquer, qui estime que "ces projets ont des enjeux de santé mais aussi éducatifs et pédagogiques". 

"Le dispositif de 30 minutes d'activité physique peut être l'occasion de parler de la place des petites filles et des petits garçons dans une cour de récré et de l'individu dans un groupe", souligne Roxana Maracineanu. 
Alexandra Jaegy