BFMTV

14-Juillet: à quoi vont ressembler les cérémonies, marquées par la crise du coronavirus?

La répétition du défilé aérien, le 9 juillet 2020

La répétition du défilé aérien, le 9 juillet 2020 - BERTRAND GUAY / AFP

Crise sanitaire oblige, le défile militaire sera cette année allégé, avec un hommage au général De Gaulle et au personnel soignant.

Finalement maintenu malgré la situation sanitaire, le défilé du 14-Juillet aura une saveur particulière cette année. Crise du coronavirus oblige, l'accent sera logiquement porté sur les gestes barrière et autres mesures de distanciation, qui devront être respectées afin de célébrer la Fête nationale, où seront honorés les soignants, en toute sécurité. Voici le programme de cette journée.

• Un défilé réduit

Habituellement suivi par des milliers de spectateurs rassemblés sur l'avenue des Champs-Elysées, le traditionnel défilé militaire sera cette année interdit au grand public et uniquement retransmis à la télévision. La cérémonie, qui devrait durer environ 1h15, sera ainsi réduite à 4500 personnes afin de favoriser la distanciation sociale.

Dans le détail, ce chiffre sera divisé entre les 2500 participants du défile en lui-même, et les 2000 invités en tribune, parmi lesquels se trouveront 1400 soignants et représentants de la société civile.

Afin d'éviter tous risques, en plus du nombre de personnes limité présente sur place, le défilé des troupes se fera uniquement à pied sur un parcours simplifié, puisqu'il se concentrera sur la place de la Concorde, où seront installées les tribunes. Si le défilé motorisé a tout simplement été annulé, le défilé aérien, clou du spectacle, est bel et bien maintenu.

• Un hommage à De Gaulle

Après l'arrivée escortée d'Emmanuel Macron par le pont de la Concorde et une haie d'honneur de la Garde Républicaine, débuteront pendant une dizaine de minutes la revue des troupes et les honneurs militaires.

Une grande partie de ce défilé tounera autour du souvenir du général De Gaulle et de son appel à la résistance du 18 juin 1940 sur les ondes de la BBC, dont on célèbre cette année les 80 ans.

Ainsi, trois tableaux seront proposés en sa mémoire: "le combat visionnaire - 1937-1940", "de l'Appel à la Libération - l'esprit de la Résistance", puis "une certaine idée de la France - l'esprit de la République."

L'hommage, qui devrait durer une quinzaine de minutes, sera conclu par le passage de la Patrouille de France, composé pour l'occasion de 9 Alphajet en formation Big Nine, qui survolera la capitale. Au total, 52 avions dont 2 Britanniques et un Allemand participeront de leur côté au défilé aérien qui se divisera en six tableaux et devrait durer une dizaine de minutes.

• Une célébration du personnel soignant

Le passage de la Patrouille de France sera suivi d'un défile d'une vingtaine d'hélicoptères, dont ceux utilisés dans le cadre de l'Opération Résilience, grâce à laquelle des malades de régions gravement touchées par le coronavirus ont pu être transférées dans des hôpitaux moins engorgés.

S'ouvrira alors un hommage appuyé au personnel soignant, en première ligne lors de la crise du Covid-19. Durant cette animation finale, prévue pour durer 14 minutes, le déploiement d'un grand drapeau tricolore ainsi que l'entonnement d'une Marseillaise sont, entre autres, prévus. Un nouveau passage de la Patrouille de France, dédié aux soignants, est également programmé.

Pour l'occasion, les familles de soignants ayant perdu la vie durant l'épidémie seront invitées, tout comme des soignants de toutes les régions, ainsi que des représentants de métiers très sollicités pendant l'épidémie (enseignants, caissiers, agents funéraires, policiers, gendarmes, pompiers, agents de collectivités locales, personnels ayant travaillé à la fabrication de biens liés à la crise, comme les tests et les masques).

• Une interview d'Emmanuel Macron

Ce jour de Fête nationale sera également l'occasion pour Emmanuel Macron de s'adresser aux Français, pour sa première allocution depuis le 14 juin dernier. Renouant avec une tradition présidentielle qu'il avait lui-même supprimée, le président de la République doit s'exprimer dans le cadre d'un entretien à la télévision, qui sera diffusé à partir de 13 heures sur BFMTV.

Parmi les différents sujets qui devraient être évoqués, les différents défis à relever et les réponses prévues, notamment sur la situation sanitaire, la relance économique, la sécurité et l'emploi des jeunes.

Il devrait dans un premier temps évoquer le Ségur de la santé, dont les accords sur les salaires seront signés lundi après-midi à Matignon, et également le plan européen de 500 milliards d'euros qu'il défendra au Conseil européen de jeudi et vendredi. Logiquement, l'aide à l'emploi ainsi que la réforme des retraites devraient également être évoquées, tout comme la défense de l'égalité hommes-femmes.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV