BFMTV

VIDÉO - Les images de la première éclipse filmée en 1900

Une éclipse solaire photographié en 2017 en Caroline du Sud, aux Etats-Unis.

Une éclipse solaire photographié en 2017 en Caroline du Sud, aux Etats-Unis. - MANDEL NGAN / AFP

Filmées par un magicien britannique, les images de l'éclipse ont été restaurées. Le film d'une minute a été partagé sur YouTube.

Les pellicules dormaient depuis des années dans les archives. La Royal Astronomical Society vient de dévoiler sur YouTube les images de la première éclipse solaire filmée il y a plus d'un siècle. Le film d'une minute a été partagé sur YouTube par le British Film Institute (BFI), qui a restauré les images.

L'éclipse a été filmée le 28 mai 1900 en Caroline du Nord par un magicien britannique, Nevil Maskeline. L'illusionniste avait été obligé de concevoir un adaptateur télescopique spécial qu'il avait fixé sur son appareil.

Un film volé en Inde

Passionné d'astronomie, l'artiste dirigeait le célèbre Egyptian Hall, le plus ancien théâtre de magie de Piccadilly à Londres. Son film n'était d'ailleurs pas destiné directement à la science. Le prestidigitateur souhaitait faire de ces images la nouvelle attraction de son théâtre.

Si ce film est aujourd'hui le seul connu de Nevil Maskeline, le magicien n'en était pas à son coup d'essai. Deux avant auparavant, il avait déjà réussi à filmer ce phénomène lors d'un voyage en Inde. Mais les images avaient été volées lors de son retour au Royaume-Uni.

Des images restaurées

Pour redonner vie à ce film, les experts du BFI ont scanné et restauré en 4K les pellicules. Ils ont ensuite réassemblé image par image le film.

"C’est merveilleux de voir revivre des événements de notre passé scientifique. Les astronomes ont toujours à cœur d’adopter les nouvelles technologies. Nos prédécesseurs, il y a un siècle, ne faisaient pas exception. L'éclipse totale de soleil - l'un des phénomènes les plus spectaculaires de l'astronomie - est un aperçu captivant de la science victorienne en action", s'est félicité le professeur Mike Cruise, président de la Royal Astronomical Society. 
Benjamin Rieth