BFMTV

Une comète ressemblant à une tête de mort va frôler la Terre pour Halloween

La comète morte qui passera près de la Terre le 31 octobre 2015.

La comète morte qui passera près de la Terre le 31 octobre 2015. - NASA - AFP

La Nasa ne l'a découverte qu'il y a quelques semaines. La comète en forme de tête de mort a pourtant bien choisi son moment pour passer: le soir d'Halloween.

Elle fait 610 mètres de diamètre et va passer à 500.000 kilomètres de la Terre. D'abord baptisé 2015 TB145 par les scientifiques qui pensaient qu'il s'agissait d'un astéroïde, elle est et le plus gros objet à passer aussi près de la Terre depuis plusieurs années. 

Une tête de mort de circonstance

Les fans d'horreur et de frisson seront ravis d'observer de plus près l'énorme morceau de pierre qui se dirige vers la Terre. Une photo prise par un télescope d'Hawaï a en effet permis de révéler... un aspect plutôt inquiétant. Dans la forme seulement, car pour le reste, les scientifiques estiment "qu'il s'agit d'une comète morte qui a perdu ses matériaux volatils après de nombreux passages autour du soleil". 

Le caractère tardif de cette découverte pourrait être du à la trajectoire de l'objet que l'agence spatiale qualifie d'"excentrique".

"Cela pourrait expliquer pourquoi nous ne l'avons pas détecté plus tôt, sa trajectoire est extrêmement inclinée", ont expliqué les scientifiques. Selon eux, 2015 TB145 sera le plus gros objet à approcher la Terre jusqu'en 2027 et le passage prévu de 1999AN10, qui passera alors à 380.000 kilomètres de notre planète.

Un passage le soir d'Halloween

Préparez vos télescopes et retirez vos masques de sorcières, l'objet passera dans le ciel dans la nuit du 31 octobre, selon la Nasa, qui espère le photographier d'encore plus près lors de son passage. Il faudra tout de même être rapide, 2015 TB145 voyageant à près de 126.000 kilomètres par heure.

Le retard dans cette annonce a permis à la Nasa de pointer le manque de moyen dans la détection des astéroïdes. L'agence spatiale américaine estime ainsi que seulement 1% des objets menaçant potentiellement la Terre sont repérés, ce qui pose un risque pour la planète Terre.

Récemment, le manque de détection a peut-être fait manquer un trésor inestimable à l'humanité, lorsqu'un astéroïde contenant 90 millions de tonnes de platine s'est approché de notre planète.

Paul Aveline