BFMTV

Séisme dans le Sud-Est: un blessé grave à Montélimar

Un homme a été gravement blessé après être tombé d'un échafaudage à Montélimar, a annoncé la préfecture de la Drôme. Une église à Teil, dans l'Ardèche, est également particulièrement menaçante.

Un séisme de magnitude 5,4 a fait un blessé grave et trois blessés légers en Auvergne-Rhône-Alpes, ont annoncé les préfectures. Le plan rouge n'est pas déclenché. Aucun site Seveso n'a été touché, précisent les autorités.

  • Drôme: un blessé grave

Dans la Drôme, la sous-préfète du Nyons Christine Bonnard a expliqué sur BFMTV qu'un "échafaudage s'est effondré à Montélimar" à la suite du tremblement de terre. Un homme qui se trouvait dessus a été transporté à l'hôpital et se trouve actuellement en urgence absolue.

Les secours vérifient actuellement d'éventuelles fissures mais la sous-préfète est déjà en mesure de dire qu'il n'y a pas d'important "dégâts aux immeubles". Aucun d'entre eux ne nécessite une évacuation, ajoute-t-elle.

Par ailleurs, la centrale nucléaire de Tricastin, situé à une trentaine de kilomètres de Montélimar n'a pas été touchée.

  • Ardèche : trois blessés légers

Françoise Souliman, préfète de l'Ardèche annonce sur BFMTV que le séisme de ce lundi a fait "trois blessés légers", mais qu'il s'agit uniquement de "crises de panique". Elle demande donc aux habitants de "garder (leur) calme".

Dans la commune du Teil, où les secousses semblent avoir été les plus fortes, "deux clochers de l'église sont menaçants". La préfète demande aux habitants de ne pas "rentrer à l'intérieur des habitations", le temps que "les pompiers passent dans les maisons pour voir s'il n'y a pas de danger, de fissures". Les gendarmes font également le tour des routes avoisinantes afin de s'assurer qu'il n'y a pas eu de chute d'arbre ou de fissure.

Même constat que dans la Drôme, "la centrale nucléaire à proximité n'a pas été touchée, tout comme le reste des structures Seveso" du secteur. Par conséquent, le plan rouge n'est pas non plus déclenché mais "trois gymnases ont été ouverts": les habitants pourront s'y "restaurer" et "trouver de la chaleur".

E.P avec AFP