BFMTV

Pic de pollution: la maire de Paris demande la mise en place de la circulation alternée

-

- - (Photo d'illustration) - AFP

La Ville de Paris annoncé également reconduire la gratuité du stationnement résidentiel et des services Vélib' et Autolib'. Selon Airparif, cet épisode de pollution serait notamment favorisé par les températures fraîches de ces derniers jours et d'un manque de pluie qui ne disperse pas les particules.

La maire de Paris a demandé ce jeudi à l'État d'instaurer la circulation alternée en Île-de-France. Ce vendredi, pour le quatrième jour consécutif, "les Parisiens seront à nouveau exposés à un important pic de pollution", dénonce Anne Hidalgo dans un communiqué. "Le niveau de particules fines dans l’air est par ailleurs très élevé", ajoute-t-elle.

"Paris est touchée par un pic de pollution très intense, avec des risques importants pour la santé publique. Il s'agit du 9e pic de pollution depuis le début de l'année 2016", rappelle l'édile de la capitale, qui craint que l'épisode de pollution ne se poursuive encore plusieurs jours.

Vélib' et Autolib' gratuits

La Ville de Paris annoncé également reconduire la gratuité du stationnement résidentiel et des services Vélib' et Autolib'. Selon Airparif, cet épisode de pollution serait notamment favorisé par les températures fraîches de ces derniers jours et d'un manque de pluie qui ne disperse pas les particules. 

Ces particules microscopiques appelées PM10 sont principalement issues de l'activité humaine et se retrouvent dans les carburants de type diesel. Inhalées, ces particules déclarées cancérigènes par l'Organisation mondiale de la santé peuvent irriter les voies respiratoires notamment chez les personnes les plus sensibles.

Lors d'un pic de pollution aux particules fines, il est recommandé aux personnes vulnérables comme les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées de limiter déplacements et activités physiques de plein air.

Céline Hussonnois-Alaya