BFMTV

Météo: 50 jours de pluie sont tombés en 24 heures

De la Loire-Atlantique, aux Ardennes en passant par l'Ile-de-France, il est tombé l'équivalent de plusieurs semaines de pluie, parfois plus d'un mois, en 24 heures.

Des records de pluie ont été enregistrés ces dernières 24 heures sur un arc orageux s'étendant de la Loire-Atlantique aux Ardennes, en passant par l'Ile-de-France. Dans cette dernière région, il est tombé l'équivalent de 47 jours de pluie. En réalité, depuis que la valse des orages a commencé à la mi-mai, il n'est jamais tombé autant d'eau en une seule journée.

Record absolu de pluie à Orly

Dans le détail, on relève en Ile-de-France:

76 mm à Orly, soit 47 jours de pluie, un record absolu, car il n’avait jamais autant plu en 24 heures;

67,7 mm à Montsouris Paris, soit l'équivalent de 41 jours de pluie;

81,8 mm à Torcy en Seine-et-Marne, soit l'équivalent de 50 jours de pluie en 24 heures.

  • A Nort-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, il est aussi tombé, 86,3 mm, soit là encore l'équivalent de 60 jours de pluie en 24 heures.

Mardi matin, 22 départements étaient toujours en alerte pour des orages, des pluies-inondations ou des crues.

Record de pluviométrie battu à Nantes

Comme annoncé par Météo-France, lundi fut "une journée encore très électrique et très pluvieuse". A Nantes, avec 138 millimètres de précipitations depuis le 1er juin, le record de pluie pour un mois de juin a été battu, selon l'agence.

La fonte des neiges et les orages répétés ont provoqué une montée du niveau du Gave du Pau dans le sanctuaire de Lourdes. Lundi, il était à 25 cm de son point de débordement dans l'espace de la grotte, selon un communiqué du sanctuaire. En conséquence, les piscines, dans lesquelles s'immergent nombre de pèlerins, ont été fermées.

A Chancelade, en Dordogne, l'abbaye romane, datant du Xe siècle et dont l'église est classée monument historique, a été ravagée par les inondations, avec jusqu'à un mètre d'eau.

En mai, trois fois plus d'impacts de foudre que la moyenne

La France a subi depuis mai plusieurs épisodes orageux très violents. La vague d'intempéries a fait la semaine dernière quatre morts au total et a provoqué des inondations et d'importants dégâts.

Rien que le mois dernier, le sol de l'Hexagone a été frappé par plus de 180.000 impacts de foudre, contre 60.000 en moyenne. Le précédent record remontait à mai 2009, qui fut alors secoué par 84.000 impacts.

D. N. avec Marc Hay