BFMTV

La pom-pom girl chasseuse d’animaux a abattu un puma

Les photos postées par la jeune américaine ont été violemment critiquées.

Les photos postées par la jeune américaine ont été violemment critiquées. - Capture d'écran Facebook

Une jeune Américaine, déjà visée par un déluge de critiques il y a plus d'un an pour ses safaris animaliers, a récidivé en abattant un puma, puis en publiant les photos de sa prise sur sa page Facebook.

Sa page Facebook, truffée de photos de ses trophées de chasse, avait provoqué la colère des défenseurs des animaux. Kendall Jones, une jeune Américaine adepte des safaris, soulève à nouveau la polémique après avoir abattu un puma au Nouveau-Mexique, aux États-Unis.

La jeune femme avait été très critiquée pendant l’été 2014, en publiant des photos d’animaux tués lors de safaris en Afrique. À 19 ans, cette étudiante, également pom-pom girl, chassait déjà les animaux sauvages depuis plusieurs années. Après la mobilisation des internautes, ses publications avaient été supprimées du réseau social.

Cette fois-ci, Kendall Jones s’est rendue au Nouveau-Mexique afin de traquer un puma, une espèce en voie d'extinction. Elle a publié sur sa page de nombreuses photographies de l’animal mort, repérées par le Huffington Post.

La jeune femme s'est notamment émerveillée de la difficulté à chasser l'animal, expliquant sur sa page Facebook : "C'était l'une des expériences les plus cool de ma carrière de chasseuse ! La traque n'était pas facile mais elle valait vraiment le coup !" Et d'ajouter en mot-clé "le chaton est mort".

Dans les commentaires de ses publications, les internautes critiquent ses actes avec une grande virulence. "J'espère que tu vas trébucher et te tirer dans la tête", a posté quelqu'un. "Ces dents seraient mieux dans ta gorge", a ajouté un autre.

Hélène Millard