BFMTV

L'astéroïde DA14 et les météorites en Russie ne sont pas liés

Un Russe a filmé l'arrivée de la météorite vendredi.

Un Russe a filmé l'arrivée de la météorite vendredi. - -

Les deux événements astronomiques du jour n'ont a priori aucun lien, selon le rédacteur en chef du magazine "Ciel et Espace", qui les décrypte pour BFMTV.

Ce vendredi est marqué par deux événements astronomiques rares et marquants : tandis qu'en Russie, l'implosion d'une météorite dans l'atmosphère a laissé place à une pluie de débris célestes, provoquant plusieurs blessés, un astéroïde doit frôler la planète dans la soirée.

Pourtant, ces événements n'ont a priori aucun lien selon Philippe Henarejos, rédacteur en chef du magazine Ciel et Espace. Décryptage avec ce spécialiste de ces deux phénomènes impressionnants en images.

Cette pluie de météorites est-elle un événement important ?

Oui, car c'est un événément assez rare. A priori, d'après ce qu'on voit sur les images et ce qu'on entend dans les témoignages, il s'agirait d'une grosse météorite qui est entrée dans l'atmosphère. Des météorites tombent tous les jours sur Terre, mais elles sont généralement petites, donc ne font pas grand bruit. Là, il faudra attendre l'analyse des experts pour en connaître le diamètre, et notamment l'analyse de la luminosité qui était très forte au moment de ce qui ressemble à la désintégration de cet objet en altitude.

La population russe fait le lien avec l'astéroïde qui doit frôler la planète en fin de journée, y-a-t-il un rapport ?

C'est une question légitime, car il peut y avoir des objets qui se baladent avec des orbites relativement proches, mais ici dans ce cas, l'objet tombé en Russie allait du Nord-Ouest au Sud-Est, tandis que l'astéroïde suit une trajectoire qui va du Sud au Nord. A priori, il n'y a donc pas de lien entre les deux objets célestes, c'est une coïncidence.

Une chute de météorites peut-elle être dangereuse ?

Une météorite est toujours dangereuse, surtout quand elle est grosse, mais il faut être rassurant : les gros objets, qui peuvent causer des catastrophes régionales en aplatissant toute une zone du monde sont connus, ainsi que leurs trajectoires. Bien sûr, le risque zéro n'existe pas mais il y a des télescopes mis en batterie depuis des années pour scruter le ciel et les objets toujours plus petits. Statistiquement, il y a très peu de chances pour qu'une apocalypse venant du ciel arrive.

>> A lire aussi - Pourquoi les Russes ont pu filmer la pluie de météorites