BFMTV

Juno: la Nasa enregistre le son de l'entrée dans la magnétosphère de Jupiter

Vue d'artiste de Juno tout près de Jupiter.

Vue d'artiste de Juno tout près de Jupiter. - Nasa

Jupiter, la plus massive planète du système solaire, possède aussi la plus vaste magnétosphère. Le vaisseau Juno, qui doit s'insérer dans son orbite le 4 juillet, vient de pénétrer dans sa zone d'influence.

Comme un avant goût de ce qui attend le vaisseau spatial, la Nasa a enregistré l'onde de choc qui s'est abattue sur Juno quand la sonde est entrée dans la magnétosphère de Jupiter. Dans cette vaste zone qui s'étend sur une centaine volumes joviens, le mouvement des particules présentes dans l'espace est dicté par ceux à l'intérieur de la planète.

"Nous avons juste posé les pieds sur le gazon de la maison natale de Jupiter. Nous approchons à grands pas de la planète elle-même et nous obtenons déjà de précieuses données", a déclaré, enthousiaste, Scott Bolton, chercheur au Southwest Research Institute de San Antonio et principal responsable scientifique de la mission Juno.

De l'espace interplanétaire à la sphère d'influence jovienne

Avant de pénétrer dans l'orbite de Jupiter le 4 juillet prochain, les instruments embarqués ont détecté des changements dans les particules et les champs autour du vaisseau quand il est passé d'un environnement interplanétaire dominé par les vents solaires à la magnétosphère de la géante gazeuse.

En présentant ces données de façon graphique et sonore, l'onde de choc juste à l'extérieur de la magnétosphère le 24 juin, puis la transition vers une zone moins dense de cette dernière.

La magnétosphère de Jupiter est la plus large structure de ce type dans le système solaire. "Si la magnétosphère de Jupiter pouvait briller en lumière visible, elle ferait le double de la taille de la pleine lune vue de la Terre", avance William Kurt, de l'Université de l'Iowa, coresponsable de la recherche sur les ondes. Au fur et à mesure que Juno va progresser vers la planète, la densité va augmenter à nouveau. Ces variations vont révéler de précieux renseignements sur la structure de la planète.