BFMTV

Jeudi, l'astéroïde 2012 TC4 va frôler la Terre et mettre à l'épreuve le programme de détection de la Nasa

L'astéroïde 2012 TC4 va frôler de la Terre le jeudi 12 octobre.

L'astéroïde 2012 TC4 va frôler de la Terre le jeudi 12 octobre. - NASA- JPL-Caltech

Passant dans un intervalle quatre fois plus étroit que celui couvert par la distance Terre-Lune, ce passage sera l'occasion d'un exercice grandeur nature du réseau de suivi et de détection de l'agence américaine.

Jeudi 12 octobre à 7h42 (heure française), l'astéroïde 2012 TC4 va passer très près de notre planète. On sait désormais qu'il croisera près de la Terre à 50.000 kilomètres. Une paille à l'échelle du système solaire, sensiblement moins que la distance Terre-Lune (384.000 km). Sa vitesse est estimée à 7,6 km par seconde et l'objet possède un diamètre de 13 mètres. Soit 2 mètres de moins que celui qui a explosé dans le ciel de Tcheliabinsk en Russie le 15 février 2013, rappelle le blog spécialisé Sky&Telescope.

Alors scénario catastrophe en perspective? La Nasa se veut rassurante et n'en déplaise aux partisans de la fin du monde, 2012 TC4 n'entrera pas en collision avec notre planète.

Un test grandeur nature

Au contraire, un passage si proche représente une aubaine. L'agence spatiale américaine va pouvoir tester son système de détection et de suivi des astéroïdes, le Center for Near-Earth objet Studies (CNEOS).

"C'est la cible parfaite pour un tel exercice puisque nous savons avec certitude, vu l'orbite de 2014 TC4, qu'il n'y aura aucun impact avec la Terre", prédisait Paul Chodas responsable du CNEOS, auprès de Nasa.

Vishnu Reddy, responsable de la campagne d'observation de l'astéroïde, précise "qu'une douzaine d'observatoires, laboratoires et universités sont mis à contribution afin que nous puissions collectivement apprendre sur les forces et limitations de nos capacités d'observation des objets croisant près de la Terre". Et de préciser qu'à cette occasion, jeudi, l'ensemble du système sera testé, ce qui inclut "la détection initiale et le suivi, la détermination précise de l'orbite et les communications internationales".

A terme, le but pour la Nasa est de trouver le moyen de dévier les astéroïdes géocroiseurs - dont la trajectoire croise l'orbite de la Terre - et d'éviter une catastrophique collision, en assurant ainsi la défense de la planète.

David Namias