BFMTV

Intempéries: quatre morts et deux disparus dans le Var

Une rue de La Londe-les-Maures recouverte d'un torrent boueux.

Une rue de La Londe-les-Maures recouverte d'un torrent boueux. - BFMTV

METEO - Huit départements sont en vigilance orange ce vendredi jusqu'à samedi, après une nuit d'intempéries durant laquelle quatre personnes ont trouvé la mort et deux personnes, dont une enfant, ont disparu, dans le Var.

Terrible drame après les intempéries qui frappent le Sud-Est de la France. Une femme de 68 ans a été retrouvée morte jeudi soir à La Londe-les-Maures, dans le Var, et une deuxième femme d'une quarantaine d'années, qui était portée disparue, a également été retrouvée sans vie, vendredi matin, dans le même village, selon nos informations.Dans la matinée, le préfet du Var a annoncé la découverte du corps sans vie d'une femme d'une cinquantaine d'années dans le port de Hyères. Un quatrième corps, celui d'un quinquagénaire, a été également retrouvé entre La Môle et Cogolin vers 13 heures.

Deux autres personnes, dont la fille de la deuxième victime, sont toujours portées disparues, a confirmé Bernard Cazeneuve. Le Var est sorti de la vigilance orange mis en place par Météo-France, alors que huit départements du sud sont toujours concernés par cette alerte vendredi midi.

Au sud-ouest de l'Hérault, un autre village a été dramatiquement touché, à Sérignan-les-Plages. Deux personnes ont été bloquées dans leur maison après le passage d'une mini-tornade vendredi matin avant d'être secourues par les pompiers, sans jamais avoir couru de danger. "Les toitures se sont envolées, deux campings sont touchés, il y a des arbres sur la route. C'est une situation de désolation", a confié l'adjoint au maire à BFMTV.

L'enfant toujours recherchée

Du côté de La Londe, parmi les disparus se trouve une enfant. Sa maman, qui avait disparu également, est la victime retrouvée morte vendredi matin. Leur disparition plonge les habitants dans une profonde tristesse: la mère de famille était bien connue de tous, et travaillait dans la pizzeria du village, selon notre correspondant sur place. 

La première victime est, elle, une "dame de 60 ans retrouvée en dehors de sa voiture au bord de la rivière", a précisé le préfet du Var Pierre Soubelet par vidéoconférence au ministre venu s'informer au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises de la sécurité civile, dans les Hauts-de-Seine. Elle se trouvait dans le village pour des vacances, selon nos informations.

Huit départements en vigilance orange

Interrogé dans la soirée jeudi par BFMTV, le préfet du Var, Pierre Soubelet, a donné des consignes de sécurité aux habitants de son département, et particulièrement aux personnes résidant dans le secteur de la Londe, de Hyères et de Grimaud, le plus concerné par les inondations. "Il faut absolument éviter les déplacements, réservés aux urgences absolues" a-t-il alerté. Pierre Soubelet a également indiqué que près de 800 personnes étaient mobilisées jeudi soir: de 400 à 500 pompiers, 50 gendarmes, et des employés d'ERDF.

Le Var est sorti vendredi matin de la vigilance orange. Huit départements sont toujours placés en alerte par Météo France, 7 pour fortes pluies et un pour des risques de vents violents. L'alerte météo court jusque samedi matin au plus tôt. Les départements concernés sont l'Aude, l'Aveyron, le Gard, l'Hérault, le Tarn et les deux départements de Corse pour les risques d'inondations associées à de fortes précipitations et la Haute-Garonne pour les vents violents.

-
- © -

Des enfants bloqués dans leurs écoles

Face à la montée des eaux, plusieurs dizaines d'enfants ont passé la nuit dans leur école. A Grimaud, dans le golfe de Saint-Tropez, environ 80 élèves étaient concernés tandis que plus à l'ouest, à La Londe-Les Maures, deux écoles avec 20 et 30 enfants étaient bloquées. Vers 20 heures, les élèves de ces deux écoles avaient pu rentrer chez eux, selon nos informations.

Par ailleurs, un centre d'hébergement a été ouvert dans une salle des fêtes de Grimaud pour les habitants empêchés de rentrer chez eux, et des "hélitreuillages de personnes isolées" ont eu lieu.

La dernière alerte météorologique importante en France remonte à la mi-novembre: cinq personnes circulant en voiture avaient péri dans des accidents provoqués par les intempéries dans le Gard et la Lozère. Au Maroc, ce sont au moins 32 personnes qui sont mortes dans de récentes inondations.

J.S & Jé. M. avec AFP