BFMTV

Inondations à Morlaix après les orages: "C'était apocalyptique"

BFMTV

De violents orages et des pluies diluviennes s'abattent sur la Bretagne ce dimanche soir. La ville de Morlaix dans le Finistère est actuellement sous les eaux.

Le répit aura été de courte durée. Les orages sont de retour dès ce dimanche soir sur une large partie du pays. 48 département de l'Ouest, du Centre et de l'Est sont encore en vigilance orange aux orages violents ce dimanche, et ce jusqu'à demain matin, 6 heures.

Ce dimanche en fin d'après-midi, la perturbation avait déjà touché la Bretagne. A Morlaix dans le Finistère, la ville a déjà les pieds dans l'eau. 

Agnès Lebrun, maire Les Républicains de la ville, faisait état ce dimanche soir d'un "centre-ville impraticable". Elle raconte à l'antenne de BFMTV:

"Ça a été extrêmement soudain, violent, brutal. On est actuellement sur le pont et on attend des moyens humains et matériels supplémentaires par le biais de la sécurité civile mais tant que ça ne cesse pas de monter on ne peut pas faire grand chose. C'est assez apocalyptique je dois dire: nous avons entre 50 cm et un mètre d'eau et ça ne cesse pas. Un autre pic est annoncé entre minuit et 4 heures du matin", a-t-elle précisé. Concernant les hébergements d'urgence, "nous en avons cinq demandes pour le moment mais nous avons la possibilité d'en héberger beaucoup plus", a déclaré la maire de la ville, qui a souligné que ce sont "essentiellement des magasins" en ville qui sont touchés. "Demain, on aura des pompes. On a demandé l'aide des services de l'Etat pour cela", a-t-elle aussi indiqué.

Plus de 200 appels aux pompiers 

Martin Lesage, directeur de cabinet de la préfecture du Finistère, rapporte lui-aussi un certain nombre de dégâts dans la commune et les villes environnantes. Il appelle la population à éviter de se déplacer:

"Des caves inondées, une circulation très perturbée et une voirie endommagée, sur laquelle des plaques de goudron se sont détachées. Les pompiers sont totalement mobilisés. Ils ont déjà reçu plus de 200 appels depuis la fin d'après-midi." Il indique également: "la cote de la rivière, qui est normalement de 70 cm, atteint actuellement 1,90m et pourrait encore monter."

Une cellule de crise a été mise en place en préfecture à Quimper et des hébergements d'urgence ont été prévus pour les personnes qui pourraient en avoir besoin. Des secouristes de la Croix rouge sont également sur place. Dimanche soir, la préfecture appelait les Morlaisiens à la prudence dans un communiqué:

"La population du département du Finistère est invitée à éviter de prendre la route pour ne pas perturber les opérations de secours, et à éviter de pratiquer des activités en extérieur dans ce secteur". 

Le trafic SNCF a été également impacté sur les lignes Brest-Paris et Morlaix-Roscoff. La crue devrait atteindre des niveaux qui pourraient être supérieurs à ceux enregistrés lors de la crue de 2013.

Jeanne Bulant