BFMTV

Greenpeace publie son rapport sur la sûreté nucléaire en France

-

- - -

Deux experts mandatés par Greenpeace ont décrypté les rapports d’EDF, d’Areva et de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, établis suite à la catastrophe de Fukushima. Selon eux, ces évaluations plutôt rassurantes sont trop limitées.

Dans sa contre-expertise, Greenpeace a passé au scanner les derniers rapports officiels sur la sécurité du parc nucléaire français. Une fois n’est pas coutume, la conclusion de l’ONG est nuancée : bien, mais peut mieux faire.

Selon les auteurs du rapport, les évaluations complémentaires de sûreté, les ECS, ont le tort de se focaliser sur la gestion d’une éventuelle catastrophe. Les ingénieurs devraient s’interroger davantage sur le confinement des réacteurs, les matériaux utilisés et le vieillissement des installations.

dossier :

Fukushima