BFMTV

Des rafales jusqu'à 140 km/h: à quoi s'attendre avant le passage de la tempête Amélie?

A partir d'une heure du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, 15 départements de la façade Atlantique au Centre-Est subiront de plein fouet la tempête Amélie. Des rafales de 120 à 140 km/h sont attendues.

La nuit s’annonce mouvementée sur la côte ouest de la France, secouée par les rafales de la première tempête de la saison. A l’approche de la dépression tempétueuse surnommée Amélie, 15 départements de la façade Atlantique au Centre-Est ont été placés en vigilance orange "vent violent" ce samedi par Météo France.

Depuis le début de la matinée, le vent se renforce dans ces régions et devrait s’accentuer davantage à partir d’une heure du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Des rafales à plus de 120 km/h ont déjà été enregistrées au Cap de la Hague, dans la Manche.

15 départements sont en vigilance organe "vent violent".
15 départements sont en vigilance organe "vent violent". © BFMTV
"Cette tempête est liée à une dépression très profonde qui est centrée sur l’Angleterre autour de laquelle va se former une seconde dépression dans la nuit de samedi à dimanche. Celle-ci va se creuser sur la Bretagne et longer la Loire. Vers une heure du matin, les vents les plus forts devraient être enregistrés vers la Vendée, la Charente-Maritime et la Gironde, avec des rafales aux alentours de 140 km/h", détaille le spécialiste météo de BFMTV, Guillaume Séchet.

Outre les vents, des pluies localement soutenues et orageuses arroseront d'une part les régions situées entre la vallée du Rhône et les Alpes au cours de la nuit. D'autre part, avec l'arrivée de la tempête Amélie, une nouvelle vague de pluies marquées et parfois mêlées de coups de tonnerre, s'engouffrera sur la moitié ouest. 

Accalmie attendue dimanche après-midi

Dimanche dans la matinée, les vents très forts continueront de souffler sur toutes les régions du sud-ouest. On pourra encore craindre jusqu'à 120 à 140 km/h en rafales sur les rivages de la Charente-Maritime et de la Gironde le matin, 90 à 110 km/h sur les autres départements placés en vigilance orange, voire 130 sur le relief du Massif central jusqu'en début d'après-midi. 

Ces rafales devraient générer de très fortes vagues, pouvant atteindre 4 à 6 mètres de haut, et une forte surélévation du niveau de la mer. Une vigilance vagues-submersion (de niveau jaune) a été déclenchée sur le littoral aquitain et charentais par Météo France qui rappelle que l'intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer (vers 7 ou 8h00 dimanche matin). L’opérateur conseille de limiter ses déplacements dans les départements concernés par les alertes vigilance.

Dans l'après-midi, la tempête se décalera "assez rapidement" vers l'est, les vents perdront alors progressivement en intensité, selon Météo-France.Sur le littoral Atlantique les rafales devraient commencer à s’adoucir descendant à 80 km/h.

Ambre Lepoivre avec AFP