BFMTV

De Cannes aux Sables d'Olonne, les Français profitent de cette hausse inhabituelle des températures

Une famille profite du beau temps à Cabourg, le 22 février 2019.

Une famille profite du beau temps à Cabourg, le 22 février 2019. - CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Plusieurs villes battent des records de températures pour un mois de février. Un phénomène "inquiétant" pour certains Français.

Au bord de la mer ou à la montagne, la hausse des températures en réjouit plus d'un, avec une grande douceur qui va se prolonger au moins jusqu'à mercredi. Face à des records battus dans plusieurs villes, certains font aussi part de leur inquiétude.

Record de température en Bretagne

Dans les Pyrénées, les skieurs profitent des températures printanières en délaissant les doudounes. À la station Ax Trois Domaines, Mallory, en tee-shirt, profite du soleil en bas des pistes: "C'est très agréable", a-telle témoigné vendredi auprès de BFMTV. Les réservations atteignent presque les 100% dans l'hôtellerie de cette station des Pyrénées.

Durant le week-end, la Bretagne a également battu des records de température, avec par exemple 20 degrés à Brest. Sur la plage de Saint-Lunaire en Ille-et-Vilaine, une jeune mère de famille profite du bord de mer avec son fils: 

"L'année dernière je me rappelle qu'il faisait 0 degré, on avait froid dans la maison en arrivant, le temps que le chauffage démarre, on était gelé", explique-t-elle auprès de BFMTV.

Les mêmes records ont été observés en Vendée, où le thermomètre est monté jusqu'à 17,4 degrés à l'Ile d'Yeu et 22 degrés aux Sables d'Olonne.

Dans le nord également, France 3 rapporte que les stations balnéaires connaissent une forte hausse de la fréquentation, notamment dans le Pas-de-Calais où les restaurateurs ont fait le plein, en pleine période de vacances scolaires.

"Très inquiétant"

Si le temps est propice aux balades, plusieurs passants s'inquiètent de cette douceur inhabituelle:

"Je trouve ça très inquiétant, en plein mois de février c'est pas normal", témoigne à BFMTV une promeneuse dans un parc parisien. "À l'âge que j'ai, je n'ai pas de souvenirs d'avoir connu ces températures-là au mois de février", constate encore un passant.

"On se dit que c'est un peu trop doux et on s'interroge s'il y aura la canicule cet été", anticipe déjà une passante à Cannes.

Avec AFP