BFMTV

Accord de Paris: le Premier ministre indien assure Macron de son soutien

Emmanuel Macron et Narendra Modi, samedi à Paris.

Emmanuel Macron et Narendra Modi, samedi à Paris. - CHARLES PLATIAU - POOL - AFP

L’Inde luttera contre le réchauffement climatique "même au-delà" des engagements de l'accord, a déclaré son Premier ministre lors d’une visite à l’Elysée samedi.

C’est un nouveau soutien de poids en faveur de l’accord de Paris sur le climat. Après l’ancien maire de New-York vendredi, le Premier ministre indien a assuré samedi à Emmanuel Macron de son plein engagement dans l’accord, en dépit du retrait des Etats-Unis.

"L'accord de Paris est notre patrimoine commun" et l’Inde luttera contre le réchauffement climatique "même au-delà" des engagements de l'accord, a déclaré Narendra Modi à l'issue d'une rencontre de deux heures avec le dirigeant français.

Entre Paris et Washington, la lutte d'influence s'est prolongée cette nuit sur Twitter: France Diplomatie, le compte du ministère français des Affaires étrangères, a publié des corrections en rouge sur la vidéo anti-accord de Paris publiée par la Maison-Blanche.

Emmanuel Macron en Inde "avant la fin de l'année"

En marque d'intérêt pour les énergies renouvelables, Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé samedi qu'il se rendrait en Inde "avant la fin de l'année" pour "le premier sommet de l'Alliance mondiale solaire", une alliance pour l'énergie solaire initiée par la France et l’Inde en 2015, lors de la COP21, qu'il souhaite élargir à de "nombreux autres pays".

Le Premier ministre indien faisait samedi une étape à Paris pour rencontrer le nouveau chef de l’Etat français, au terme d'une tournée européenne qui l'a conduit en Allemagne, en Espagne et en Russie. Mardi à Berlin, Narendra Modi avait jugé qu'il serait "moralement criminel" pour le monde de ne pas lutter pour le climat.

"Cet accord de Paris peut protéger des générations à venir", a-t-il répété samedi à Paris. "Pour moi, pour les Indiens, la protection de l'environnement, de la planète, est un article de foi, car nous l'avons appris dans les Vedas (textes sacrés de l'hindouisme), qui existent depuis des millénaires".

Modi enlace Macron

L'engagement de l’Inde pour l'accord de Paris a d'autant plus de poids que Donald Trump, pour justifier sa décision, a accusé le texte de favoriser l’Inde et la Chine au détriment des Etats-Unis. "L'accord est injuste (...) l’Inde est autorisée à doubler sa production", a affirmé le président américain jeudi.

Le dirigeant indien a aussi salué avec enthousiasme l'élection d’Emmanuel Macron, qu'il a chaleureusement enlacé. "Le fait que vous ayez gagné a encouragé le monde entier", a-t-il dit.

Doublement des partenariats

Sans mentionner Donald Trump, les deux dirigeants ont évoqué le développement de leurs partenariats dans les énergies renouvelables, l'industrie civile et militaire, la lutte contre le terrorisme et les échanges culturels. L’Inde et la France ont conclu l'an dernier un accord pour l'achat de 36 Rafale et en 2010 un accord-cadre pour l'achat de deux réacteurs nucléaires avec une option sur quatre autres.

En croissance rapide, l’Inde est la 7e puissance économique mondiale en termes de PIB, juste derrière la France, et le 4e émetteur mondial de Co2.

G. de V. avec AFP