BFMTV

Vacciner contre la grippe et le Covid en même temps ne "comporte aucun danger", selon la HAS

Dose de vaccin Pfizer (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Dose de vaccin Pfizer (PHOTO D'ILLUSTRATION) - LOIC VENANCE / AFP

"Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts – un vaccin dans chaque bras", précise la Haute autorité de santé.

Deux en un. La Haute autorité de santé, après avoir proposé la co-administration des vaccins contre le Covid et la grippe, assure ce lundi qu'administrer ces deux sérums à une même personne simultanément "ne comporte aucun danger".

"Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts – un vaccin dans chaque bras", précise la Haute autorité de santé dans un communiqué. Elle assure que le seul risque serait celui d'une diminution de la réponse immunitaire. Heureusement, les essais du Joint Committee on Vaccination, le comité mixte de la vaccination et de l'immunisation chargé de conseiller les services de santé du Royaume-Uni en matière de vaccination, sont rassurants.

Cette recommandation de deux vaccins en un survient notamment afin de permettre aux personnes âgées et aux personnes atteintes de pathologies les rendant vulnérables de bénéficier d'une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 et d'une dose contre la grippe, ces publics étant très fragiles face à ces deux épidémies.

Maximiser la protection des plus vulnérables

De plus, une dose de rappel anti-Covid-19 est déjà disponible pour les plus de 65 ans et les personnes vulnérables. Pour rappel, la HAS recommande l'administration d'une dose de rappel pour les publics concernés après un délai d'au moins 6 mois suite aux deux premières doses contre le Covid. La campagne de vaccination contre la grippe, elle, débutera le 26 octobre.

Après le 26 octobre, il s’agira donc de faire en sorte que les deux vaccins puissent être injectés en même temps dès lors qu'une personne est éligible aux deux vaccinations afin de maximiser la protection des plus vulnérables.

Enfin, pour celles et ceux ne pouvant être vacciné simultanément, la Haute autorité de santé rappelle qu'il n'y a pas de délai d'attente à respecter entre un vaccin du calendrier vaccinal et celui contre le Covid-19.

À terme, il pourrait même être possible de se protéger contre les deux virus en un seul vaccin. C'est en tout cas l'objectif de l'entreprise américaine Novava qui a lancé ses premiers essais sur des animaux pour ce vaccin hybride en mai dernier.

D. R.