BFMTV

Un chirurgien oublie sa pince dans le ventre d'une patiente

Une pince de 15 cm, logée dans l'abdomen, a été oubliée par le chirurgien.

Une pince de 15 cm, logée dans l'abdomen, a été oubliée par le chirurgien. - -

Un chirurgien a oublié une pince de 15 cm dans l'abdomen d'une patiente. Après cinq mois de calvaire, la jeune femme demande réparation.

Cécile, 25 ans, pensait subir une chirurgie réparatrice banale du ventre le 7 novembre 2012, à l'hôpital Saint-Louis de Paris. Mais après l'intervention, les douleurs post-opératoires ne se dissipent pas, et c'est même tout le contraire. "J'avais mal tout le temps, c'était comme un point de côté multiplié par 10", a-t-elle confiée à FranceInfo.

Les rendez-vous à l'hôpital ne changent rien: les médecins la renvoient chez elle, assurant que ses vives douleurs au ventre ne sont que les suites "normales" de l'opération. Elle convainc dès lors son généraliste de lui prescrire une échographie. Résultat, une pince Kocher de 15 centimètres apparait sur le cliché. Cinq mois après l'intervention chirurgicale, la pince lui est enfin retirée.

Elle refuse l'arrangement à l'amiable

Plus que les vives douleurs régulières, l'improbable bévue chirurgicale a contraint la jeune femme à se mettre en arrêt maladie. "J'étais en période d'essai, et du coup, j'ai été virée alors que tout se passait bien".

Elle demande à présent réparation. L'Assistance publique des hôpitaux de Paris lui a proposé 5.400 euros d'indemnisation. Une proposition que Cécile a refusé, demandant la nomination d'un expert indépendant afin de revoir le barème. La réponse de ce dernier devrait être rendue au début du mois de janvier.