BFMTV

Pour le Pr. Fontanet, du Conseil scientifique, "il faudrait 2 mois de confinement pour freiner la circulation du virus"

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI le dimanche 1er novembre 2020

L'épidémiologiste Arnaud Fontanet lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI le dimanche 1er novembre 2020 - Silvère Gérard - Agence1827 - RTL

"Ce Noël ne sera pas comme les années précédentes", a prévenu l'épidémiologiste, dans la même veine que ce qu'a fait le ministre de la Santé quelques heures plus tôt.

Interrogé lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, a estimé que deux mois de confinement seraient nécessaires pour freiner l'épidémie du coronavirus en France.

"Si le confinement fonctionne bien (...) on peut s'attendre à une baisse de 65 à 80% des infections", estime Arnaud Fontanet. "Mais il faudrait deux mois de confinement pour freiner drastiquement la circulation du virus, ce qui prolongerait les restrictions à la période des fêtes de fin d'année."

"Ce Noël ne sera pas comme les années précédentes", prévient-il, prévoyant une circulation "encore importante du virus" à cette période.

Un pic d'hospitalisation mi-novembre

"On s'attend à un pic des hospitalisations, je dirais sur la deuxième semaine de novembre", prévoit par ailleurs Arnaud Fontanel, alertant sur un mois de novembre "très tendu dans les hôpitaux". "Sur le pic de réanimation, c'est la troisième semaine de novembre, et ensuite on verra une décroissance, a-t-il expliqué. Une évolution "qui fait qu'on ne reviendra au niveau" actuel "que dans un mois".

Les derniers chiffres des autorités sanitaires faisaient état de 3.443 patients en réanimation ou en soins intensifs samedi, avec 339 nouvelles admissions en 24 heures.

Cy.C avec AFP