BFMTV

Paris: des masques destinés aux personnes fragiles jugés "pas satisfaisants" par les maires d'arrondissement

-

- - AFP

Ces masques destinés à un public fragile ont été jugés trop peu pratiques, notamment pour les personnes âgées. Ils ne seront finalement pas distribués.

À Paris, les maires d'arrondissement ont reçu des milliers de masques destinés à être distribués gratuitement à un public fragile. De nombreux maires déplorent cependant qu'ils soient peu pratiques à mettre, notamment pour les seniors.

Ces masques pré-découpés se présentent sous forme de rouleau, "comme du sopalin", et sont fabriqués tissu très fin (polyester et 50% de tissus recyclés), décrivent les édiles. Difficiles à détacher du rouleau, ils s'attachent ensuite avec trois lanières et se déchirent très facilement.

"Je ne comprends pas que la Ville de Paris ait passé une telle commande pour des seniors. Encore faut-il qu'ils arrivent à l'enfiler: comprendre comment on découpe son masque, l'attacher avec trois lanières qui se déchirent facilement... ", explique Geoffroy Boulard, maire du 17e arrondissement, à France bleu Paris. "On n'est pas à la hauteur de l'enjeu sanitaire: il y a un raté de la mairie de Paris sur cette livraison." 

"On les a testés. Pas un seul n'a résisté", abonde Jean-François Legaret maire (DVD) du Ier arrondissement, dans Le Parisien

La mairie reconnaît des masques "pas totalement satisfaisants"

Selon Le Parisien, ce samedi matin, l'adjoint chargé du dossier, Jean-François Martins a reconnu que ces masques "bien que 100% certifiés DGA" ne sont "pas totalement satisfaisants d'un point de vue praticité et confort pour les plus de 70 ans".

Il a donc proposé aux maires d'arrondissement de les garder pour d'autres usages (commerçants, associations). 

La mairie de Paris livrera en échange, dès lundi, 250.000 masques chirurgicaux à destination des plus de 70 ans.

Cyrielle Cabot