BFMTV

Moustique tigre: 57 départements français placés en vigilance rouge 

Le moustique-tigre pourrait devenir actif dans l'Essonne.

Le moustique-tigre pourrait devenir actif dans l'Essonne. - James Gathany - CDC - Domaine public

Par rapport à l'année 2019, six nouveaux départements ont été rajoutés à cette longue liste.

Les moustiques tigres sont de retour. Si le Covid-19 touche actuellement une large partie de son territoire, d'autres raisons d'être vigilants demeurent. Et ce moustique est parfois vecteur de graves maladies telles que le paludisme, la fièvre jaune, la dengue, ou encore le chikungunya.

Une large partie de la France concernée 

Comme le signale Vigilance-Moustiques sur son site, six nouveaux départements apparaissent désormais, pour cette année, en vigilance rouge, portant ce total à 57 départements ou l'insecte est implanté et actif. 

Sur une carte qui accompagne cette liste, la France semble coupée en deux parties, l'une, au sud, où la quasi intégralité des départements sont concernés, et l'autre, au nord, où la surveillance reste majoritairement entomologique. En revanche, les deux départements alsaciens ainsi que l'ensemble de l'Île-de-France sont concernés par la vigilance rouge. 

Dix départements restent de leur côté en vigilance orange, ce qui signifie que des interceptions ponctuelles de moustiques tigres ces cinq dernières années ont eu lieu. Toutefois, signe de la gravité de la situation, Vigilance-Moustiques observe "que les départements qui sont en vigilance orange passent tôt ou tard en vigilance rouge." 

Moustiques-tigres
Moustiques-tigres © Vigilance-Moustiques

Éviter les eaux stagnantes

Afin de se prémunir des moustiques-tigres, Gilles Besnard, entomologiste à l’EID de Rhône-Alpes, expliquait en 2018 à BFMTV que plusieurs techniques existent. 

Dans un premier temps, il convient d'éviter de laisser toute eau stagnante à proximité de son domicile. 

"Il suffit de laisser quelques maisons dans un quartier avec de nombreux bidons ou seaux avec de l’eau pour infester tout le quartier", prévenait-il.

Afin d'éviter les piqûres, installer des moustiquaires, veiller à ventiler pour éloigner les insectes, appliquer un répulsif sur la peau, ou encore utiliser des pièges semblent être des méthodes efficaces. 

Empêcher la reproduction

Afin d'éviter la propagation du moustique tigre et de ses maladies, la science s'est penchée sur le sujet. L'an passé, des chercheurs ont mis au point un procédé efficace pour quasiment éliminer ces insectes au cours d'une étude sur deux sites tests en Chine, en associant deux techniques de lutte contre ce moustique. 

Les chercheurs ont à la fois irradié des moustiques femelles pour les stériliser et infecté les mâles par une bactérie qui les empêche de se reproduire avec les femelles non infectées, expliquent-ils dans la revue Nature

Cette expérience représente "une avancée importante et démontre le potentiel de ce nouvel outil", a souligné Peter Armbruster, professeur de biologie à l'université Georgetown (Etats-Unis), dans un commentaire de l'étude.
Hugo Septier