BFMTV

Marseille: intervention de la police après un colis suspect adressé à Didier Raoult

Le professeur Didier Raoult à Marseille, le 3 juin 2020

Le professeur Didier Raoult à Marseille, le 3 juin 2020 - Christophe SIMON © 2019 AFP

L'Institut Méditerranée Infection a reçu, jeudi matin, trois fioles au contenu étrange qui étaient adressées à l'infectiologue controversé.

Il voulait proposer son remède contre le coronavirus au professeur marseillais. Ce jeudi 2 juillet, la secrétaire de Didier Raoult reçoit à l'Institut Méditerranée Infection un colis suspect renfermant trois fioles au contenu inconnu, rapporte le journal La Provence. L'une d'entre elles se déverse par accident sur les mains de l'assistante ce qui sème un début de panique au 4e étage de l'établissement.

La cellule NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique) du bataillon de marin-pompiers et la brigade criminelle de la police judiciaire sont alors déployées sur place pour récupérer et analyser le fameux colis, arrivé en très mauvais état à l'IHU.

Le colis provenait d'un admirateur de l'infectiologue

Les équipes chargées des analyses écartent alors l'hypothèse d'un produit dangereux, celui-ci contenant un mélange de soufre, d'éthanol et d'extraits aromatiques de plante et de fenouil. Il s'avère que ces fioles, qui étaient accompagnées d'une lettre, avaient été adressées au professeur par un de ses admirateurs, résidant probablement en Guadeloupe à en croire la provenance du colis.

"La personne a indiqué que le but de cet envoi était de concourir à la science", a indiqué une source proche du dossier au quotidien La Provence.

Si plusieurs essais cliniques sont en cours ou à venir pour d'éventuels vaccins, aucun traitement ne s'est révélé à ce jour véritablement efficace contre le nouveau coronavirus.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV