BFMTV

Le Super Bowl, semaine la plus calorique pour les Etats-Unis

Les ailes de poulet sont un des plats de prédilection des spectateurs du Super Bowl.

Les ailes de poulet sont un des plats de prédilection des spectateurs du Super Bowl. - stu_spivack - Flickr - Creative Commons

Chaque consommateur américain a acheté de quoi consommer plus de 6.000 calories. Selon une étude, c'est ce week-end qui marque pour les Américains la fin des bonnes résolutions alimentaires prise le 1er janvier.

Envie de fêter le Super Bowl, cette culmination de la saison de football américain, comme un vrai Américain? Pas la peine d’apprendre les règles du sport, ou de savoir de quelles villes viennent les Seahawks ou les Patriots, achetez plutôt plus à manger. Plus, même, que pour le réveillon ou la fête de Thanksgiving, qui est elle-même basée uniquement autour d’un repas.

Selon une étude reprise par le Washington Post, les Américains achètent tellement de nourriture dans la semaine précédant la finale du championnat de football qu’à chaque fois qu’ils vont au supermarché, ils ressortent avec plus de 6.000 calories dans leur panier, soit l’équivalent de 27 Big Mac. Bien sûr, il ne s’agit pas des rations pour une seule personne, mais le quotidien américain rappelle qu’aux Etats-Unis, 1,2 milliard d’ailes de poulet, 11 millions de parts de pizza Domino’s, 11,2 millions de portions de frites, et plus de 4 millions de kilos de tortillas, pour une population de 316 millions d’habitants.

Courir un marathon pour brûler les calories d’un repas

Les Américains achètent donc plus de nourriture que d’habitude (ils dépensent en moyenne 150 dollars de plus), mais choisissent également des nourritures plus riches en calories. De quoi tenir le coup pendant un match qui dure plus ou moins 4 heures.

L’étude était elle-même prévue pour évaluer la ténacité des personnes prenant des résolutions le jour de l’an. Résultat: cette célébration sportive réduit à néant les efforts accomplis durant le premier mois de janvier. Le site Raw Story estime qu’il faudrait courir un marathon pour brûler toutes ces calories.

Des aliments sains pour se donner bonne conscience

Autre conclusion de l’étude: alors même que les consommateurs continuent d’acheter des nourritures trop riches, ils ajoutent cependant des aliments plus sains pour se donner bonne conscience. Le budget junk food reste le même, mais les ventes de produits plus sains explosent. Une bonne nouvelle pour les producteurs, mais une méthode de régime peu efficace, précise l’étude.

Pas sûr que les Européens restent longtemps éloignés de ce rythme de consommation. Selon un rapport de l’OMS datant de l’année dernière, un tiers des enfants du vieux continent serait en surpoids. Aux Etats-Unis, malgré les abus du Super Bowl, le nombre d'enfants obèses commence à diminuer.

J.S