BFMTV

Le successeur d'Axel Khan à la tête de la Ligue contre le cancer salue "une personnalité hors norme"

Daniel Nizri, qui a succédé à Axel Khan à la présidence de la Ligue contre le cancer, a rendu hommage sur BFMTV à un "enseignant-chercheur, un universitaire, une personnalité hors norme connue et reconnue."

Le professeur Daniel Nizri, qui vient de succéder à Axel Kahn à la présidence de la Ligue contre le cancer a salué ce mardi sur BFMTV la personnalité "hors norme" du généticien, mort d'un cancer à l'âge de 76 ans.

La Ligue contre le cancer avait annoncé le 11 mai que le professeur Kahn allait se mettre en retrait en raison d'un "cancer qui s'est aggravé récemment". Le 1er juin, il avait officiellement quitté la présidence de l'association, qu'il occupait en tant que bénévole depuis juin 2019.

"La Ligue est en deuil"

Son successeur fait part de son "émotion": "Bien évidemment nous nous y attendions, mais lorsque la nouvelle est annoncée, l'émotion est très très importante."

"La Ligue est en deuil mais en ce qui me concerne, j'ai perdu quelqu'un dont j'étais très proche", a-t-il déclaré, la voix prise d'émotion.

Axel Khan était un "enseignant-chercheur, un universitaire, une personnalité hors norme qui était connue et reconnue bien avant qu'il ne se présente à la présidence de la Ligue", souligne son successeur.

"Il souhaitait transmettre tout ce qu'il apprenait"

Après l'annonce de sa maladie, Axel Kahn s'était exprimé à de nombreuses reprises dans les médias, sur Twitter et sur son site internet pour livrer ses sentiments à l'approche de la mort, en se surnommant "Axel le loup".

"Il souhaitait transmettre tout ce qu'il apprenait, tout ce qu'il comprenait. Par conséquent il a souhaité vivre ce moment avec une envie d'observer, de partager, de transmettre, dans un souci qui prolonge son engagement à la fois personnel et celui de la Ligue", a poursuivi Daniel Nizri.

"Ses derniers échanges je les garderai longtemps à l'esprit. Ils m'aideront à prendre un certain nombre de décisions. Je penserai à lui au moment de prendre les choix qui s'imposeront", a tenu à ajouter Daniel Nizri.

Axel Khan était spécialiste des maladies génétiques, notamment hématologiques. Ses travaux (cancer du foie, expression des gènes, thérapie génique...) ont fait l'objet de près de 600 articles dans des revues internationales ainsi que de nombreux ouvrages.

Par E.P avec AFP