BFMTV

Le sport à domicile séduit de plus en plus de Français

Face aux prix élevés des salles de sport, de plus en plus de Français privilégient l'exercice à domicile. Avec des livres ou des applications, il est possible de travailler son physique à la maison. Et pour presque rien. Tour d'horizon.

Livres, applications, émissions de télévision: les moyens pour faire du sport tout en restant chez soi sont nombreux. Les exercices présentés, souvent faciles à réaliser et ne nécessitant pas de matériel, séduisent de plus en plus les Français, qui voient là l'occasion de garder la forme sans avoir à se déplacer à la salle de sport.

"Je suis un peu débutante, du coup j'ai préféré être chez moi pour avancer à mon rythme et ne pas être entouré de gens qui me regardent pendant mes exercices", justifie Sandra Simon, qui pratique le sport à domicile en suivant une émission de fitness.

Si certains sont en mesure de se poser des questions quant à l'efficacité de ces programmes télévisés, c'est pourtant un véritable coach sportif qui se charge de dicter et détailler les exercices. Avant de commencer, il faut d'ailleurs avoir les mêmes rituels qu'en salle de sport, et même un peu plus.

Pour Christophe Ruelle, coach sportif pour Ma Chaîne Sport, c'est impératif de se mettre dans de bonnes dispositions pour travailler efficacement. "Le mieux, c'est de pousser les meubles, d'essayer de travailler dans un espace lumineux en essayant d'ouvrir la fenêtre pour bien respirer, et d'avoir la bonne tenue pour être confortablement équipé", explique-t-il.

Les applications, nouvelles coqueluches du fitness

L'autre grande mode du sport à domicile, ce sont les applications smartphones, qui proposent des programmes courts et variés. En 2015, les applications les plus vendues sur iPhone de l'App Store étaient Runtastic Pro et 7min Workout, toutes deux consacrées au fitness.

Créée par la française Sonia Tlev, l'application "Top Body Challenge" est aujourd'hui l'une des plus populaires dans ce domaine. Egalement coach, Anne Glorieux certifie que ça fonctionne: "des personnes l'ont fait et montrent que ça marche, c'est avant tout de la motivation," atteste-t-elle.

"Rien ne remplace un vrai coach"

Pour autant, aucun travail en solitaire ne remplace l'exercice encadré par un professionnel, clarifie Anne Glorieux: "Un coach permet de corriger les personnes qui font de faux mouvements, d'avoir un retour." Rien ne remplace un vrai coache, en somme.

Toutefois, les applications ou les livres peuvent être un vrai complément pour s'entraîner plus souvent, ou pendant les vacances.

Avec un risque de blessures plus élevé et le manque de certitudes quant à la réussite effective des exercices réalisés, l'argument le plus convaincant pour le sport à domicile est financier. Un abonnement à la salle coûte parfois presque 1.000 euros, voire plus. Alors qu'il ne faut compter que quelques dizaines d'euros pour l'achat de livres ou d'applications.

F.H. avec Philippe Gaudin et Marion Ruaud