BFMTV

L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter le coronavirus

Un scientifique en laboratoire (Photo d'illustration).

Un scientifique en laboratoire (Photo d'illustration). - AFP

Promu par le controversé Pr Raoult, elle ne peut désormais plus être administrée en France contre le coronavirus pour des patients gravement atteints.

Le gouvernement a abrogé ce mercredi matin les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le coronavirus à l'hôpital en France, hors essais cliniques, selon un décret au Journal officiel.

Depuis fin mars, l'hydroxychloroquine - médicament dérivé de l'anti-paludéen chloroquine - pouvait être prescrite à titre dérogatoire à l'hôpital et uniquement pour les patients gravement atteints, sur décision collégiale des médecins. Promu par le controversé Pr Raoult, elle ne peut désormais plus être administrée en France contre le coronavirus à des patients gravement atteints.

Une suspension "par précaution" des essais cliniques

Cette décision fait suite à deux avis publiés mardi. Dans le premier, le Haut conseil de la santé publique (HCSP), saisi par le ministère de la Santé, recommande de "ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19" hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique. De son côté, l'Agence du médicament (ANSM) a "lancé" la procédure de suspension "par précaution" des essais cliniques évaluant l'hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19.

Ces avis suivent la parution dans la prestigieuse revue médicale The Lancet d'une étude pointant l'inefficacité et les risques de ce médicament pour les malades du coronavirus.

E.P avec AFP