BFMTV

INFOGRAPHIE. Sans masque, en criant... Quand risquez-vous le plus d'être contaminé par le Covid-19?

INFOGRAPHIE. Quelles sont les situations où le Covid-19 a le plus de risques d'être transmis?

INFOGRAPHIE. Quelles sont les situations où le Covid-19 a le plus de risques d'être transmis? - BFMTV

Une étude britannique analyse les facteurs de transmissions du virus dans différentes configurations. Sans surprise, le fait de ne pas porter de masque et d'être nombreux augmente les risques de contamination.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, c'est l'une des questions sur lesquelles travaillent les scientifiques: quels sont les principaux modes de contamination? Ces dernières semaines, les experts le répètent en boucle: le virus est davantage susceptible de se propager dans les milieux clos, lorsqu'on est nombreux et qu'on ne porte pas de masque.

Ce constat vient d'être à nouveau affirmé dans une étude publiée le 25 août par le British Medical Journal. Les chercheurs britanniques y ont synthétisé l'état des connaissances sur les risques de transmissions du Covid-19.

Ils ont tenu compte de quatre facteurs :

  1. Le nombre de personnes réunies: petit comité ou large groupe
  2. L'activité: des personnes silencieuses, en train de discuter ou "bruyantes" (en train de crier, de chanter...)
  3. Le lieu de réunion: en extérieur, en intérieur (bien ventilé) ou dans un lieu clos mal ventilé
  4. Le port du masque

Comparez les risques en fonction de la situation

Ils ont ensuite calculé le risque de transmission du virus en fonction de ces quatre critères: faible, moyen ou élevé. Les voici résumés dans le tableau interactif ci-dessous. S'il ne s'affiche pas correctement sur votre navigateur, cliquez ici.

Les chercheurs précisent que leurs résultats sont relatifs, ils ne prennent par exemple pas compte certains facteurs qui pourraient pourtant altérer ces résultats comme :

• la toux, les éternuements...

• l'humidité de la pièce, le type de ventilation utilisé...

• le type d'activité et la répartition physique des personnes au sein du groupe...

La distanciation physique n'est pas l'unique solution

Malgré les limites de l'étude, les chercheurs affirment qu'une "distance de deux mètres" pourrait bien être nécessaire pour entraver la transmission du Covid-19. L'étude précise également que la distanciation physique ne saurait régler tous les problèmes à elle seule:

La distanciation physique ne doit être considérée que comme une partie d'une approche de santé publique plus large. Parallèlement, il faut (...) se laver les mains, nettoyer les espaces, réorganiser les lieux clos et la ventilation des pièces, porter des masques...
Louis Tanca Journaliste BFMTV