BFMTV

INFOGRAPHIE – Apprenez à repérer les grains de beauté suspects

Un grain de beauté suspect

Un grain de beauté suspect - National Cancer Institute

Une exposition excessive au rayonnement solaire peut transformer un grain de beauté bénin en mélanome. Pendant les vacances, prenez donc le temps de vous auto-inspecter la peau, à la recherche de tâches suspectes. L’infographie ci-dessous vous montre à quoi ressemble une possible tumeur maligne.

Cet été, prenez soin de votre peau. En effet, l’exposition répétée au soleil est le principal facteur de risque du mélanome. Repéré à temps, ce cancer de la peau est facilement guérissable. Après une séance de bronzette sur la plage, n’hésitez donc pas à inspecter vos grains de beauté. Ces taches foncées, d’ordinaires bénignes, peuvent se transformer en tumeur à tout âge suite à une exposition excessive au rayonnement ultraviolet. Les mélanocytes, les cellules qui produisent la couleur brune, envahissent alors les ganglions lympathiques.

Un auto-examen trimestriel est recommandé

Les personnes blondes ou rousses à la peau claire, les détenteurs de nombreux grains de beauté (plus de cinquante) ou de nævus atypiques (larges, en relief) sont les plus susceptibles de développer un mélanome. Méfiez-vous également si vous avez eu de gros coups de soleil durant votre enfance, notamment avec l’apparition de cloques. Pour ces individus à risque, les dermatologues conseillent de s’auto-diagnostiquer une fois par trimestre.

Pour cela, déshabillez complètement et placez-vous face à un miroir en pied, dans un endroit bien éclairé. Inspectez chacun de vos grains de beauté: l’infographie ci-dessous vous indique à quoi ressemble une potentielle lésion mélanocytaire. Munissez-vous d’un miroir à main pour observer l’arrière des jambes, de la nuque ou du dos.

infographie grains de beauté
infographie grains de beauté © -

Si vous constatez un grain de beauté suspect, prenez rendez-vous avec votre dermatologue, surtout si son apparence évolue dans le temps. Diagnostiqué à temps, un mélanome peut se traiter par simple ablation sous anesthésie locale. Pour prévenir l’apparition de lésions cancéreuses de la peau, évitez de vous exposer au soleil entre midi et seize heures et utilisez de la crème solaire anti UVA et UVB.

Emeline Gaube