BFMTV

Incendie de Notre-Dame: quels sont les risques d'une exposition au plomb?

La cathédrale Notre-Dame de Paris.

La cathédrale Notre-Dame de Paris. - Bertrand Guay - AFP

Un taux de plomb supérieur au seuil réglementaire a été détecté dans le sang d'un enfant habitant sur l'île de la Cité à Paris. Si aucun lien n'est encore établi entre sa contamination et l'incendie de Notre-Dame, l'Agence régionale de santé recommande toutefois aux femmes enceintes et aux enfants habitants dans le secteur de procéder à des examens sanguins.

L'incendie de Notre Dame de Paris est à l'origine d'une pollution au plomb aux abords de la cathédrale. Lundi, l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France (ARS) a fait savoir qu’un fort taux de plomb avait été détecté dans le sang d’un enfant habitant sur l’île de la Cité, un secteur proche du monument. Pour l’heure, aucun lien n’est établi entre son taux de plomb - supérieur au seuil réglementaire de 50 microgrammes par litre de sang - et l’incendie qui s’est déclaré le 15 avril.

L'ARS tente d'identifier "la ou les causes de cette imprégnation" via une "enquête environnementale" dans les lieux de vie de cet enfant. Elle recommande, "par précaution", aux familles ayant des enfants de moins de 7 ans et aux femmes enceintes habitant l'île de la Cité de "consulter leur médecin traitant, qui pourra leur prescrire une plombémie". Car la contamination est "toxique pour les enfants, les femmes enceintes et les adultes, même à de faibles concentrations", souligne le site de l’Inserm.

Troubles digestifs, du comportement et du sommeil

L’intoxication, connue sous le nom de "saturnisme", est généralement silencieuse mais des troubles digestifs (douleurs abdominales récurrentes, constipation, vomissements), du comportement (apathie ou irritabilité, hyperactivité), de l'attention et du sommeil ainsi qu’un mauvais développement psychomoteur peuvent en être symptomatiques.

Les particules de plomb pénètrent par les voies cutanées, respiratoires et digestives. Elles se répandent d'abord dans les tissus mous et le sang et migrent ensuite dans les os, où elles peuvent être stockées pendant plusieurs années.

"Chez le jeune enfant, l’effet le plus préoccupant d’une intoxication au plomb est la diminution des performances cognitives et sensorimotrices. Une plombémie de 12 microgrammes par litre de sang est associée à la perte d’un point de QI", précise l’Inserm. "Aujourd’hui, la proportion des enfants présentant un taux de plomb dans le sang supérieure à 50μg/L est tombée à environ 2%, celle des enfants avec une plombémie supérieure à 25μg/L à 10%, avec des disparités entre les régions et certains quartiers urbains. Les taux supérieurs à 100μg/L sont devenus rares et représentent à peine 0,1% des enfants", ajoute l’Inserm.

La contamination présente aussi des risques chez la femme enceinte: le plomb altère le développement fœtal et le déroulement de la grossesse. Chez les adolescents et les adultes, il augmente les risques de maladie rénale chronique et d’hypertension artérielle, il altère également la qualité du sperme et diminue la fertilité masculine.

Opération de nettoyage

Des événements, comme l’incendie de Notre-Dame, qui a entraîné la fonte de 300 à 400 tonnes de plomb se trouvant dans la toiture, peuvent être à l’origine d’une exposition exceptionnelle au plomb. Les prélèvements effectués depuis le 17 avril par le Laboratoire central de la préfecture de police ont montré qu'il n'y avait pas de risque associé à la qualité de l'air mais que des valeurs hétérogènes, pour certaines élevées, étaient constatées dans les sols à proximité et dans certains locaux administratifs.

Face à ce constat, les sols en question ont été interdits d'accès au public. Leur dépollution va commencer dans les prochains jours. Pour les logements des riverains et afin d'éviter l'éventuelle ingestion de poussières de plomb, en particulier par les enfants, l'ARS a diffusé des conseils de prévention visant à opérer un nettoyage humide efficace des appartements.

L'Agence procède à des prélèvements dans les appartements de familles vivant à proximité de la cathédrale, pour s'assurer de l'efficacité des opérations de nettoyage effectuées. Cette semaine, chaque famille devrait être informée individuellement des résultats des prélèvements dans effectués dans son logement.

Ambre Lepoivre