BFMTV

Ille-et-Vilaine: deux dentistes testés positifs au Covid-19 alertent leurs 200 patients

Image d'illustration - un dentiste en pleine consultation

Image d'illustration - un dentiste en pleine consultation - Brightcove

Un médecin généraliste a mis en place un drive de dépistage dans la ville, et le maire a publié un arrêté rendant le port du masque obligatoire dans les rues.

A Saint-Aubin-d'Aubigné (Ille-et-Vilaine), un couple de dentistes a été testé positif au coronavirus le week-end dernier, raconte le quotidien régional Ouest France. Non obligés, ils ont tout de même prévenu leurs 200 patients afin qu'ils se fassent tester au moindre symptôme du coronavirus.

C'est à cause d'une fatigue inhabituelle que le dentiste de la commune s'est fait dépister vendredi dernier. Lui et sa femme apprennent dans le week-end qu'ils sont positifs au Covid-19.

Pas de dépistage général pour les patients

En faisant la liste des personnes avec qui ils avaient été en contact auprès de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), ils évoquent quatre assistantes dentaires et deux autres praticiens, qui sont signalés comme contacts à risques.

Mais pour les 200 patients affichés dans leur carnet de rendez-vous des jours précédents, la CPAM n'a pas souhaité lancer de procédure.

"Les patients des dentistes ne sont pas considérés comme à risque au vu des équipements de protection dont sont dotés les professionnels", explique à France 3 Bretagne la CPAM d'Ille-et-Vilaine. Un traçage sera mis en place uniquement pour des cas individuels détectés, et "si nous faisons face à un cluster, la décision d'un dépistage collectif appartient à l'ARS (Agence Régionale de Santé)".

Drive de dépistage et port du masque obligatoire

Le coronavirus se transmet par projection de goutelettes, or "beaucoup de matériels employés en médecine bucco-dentaire génèrent des projections et/ou des aérosols potentiellement contaminés", écrit l'ordre des chirurgiens dentistes dans un guide de recommandations en mai.

Masques, lunettes, surboulses, charlottes, surchaussures, visières... Le matériel de protection des dentistes est important, mais "même protégé par un masque FFP2, un professionnel comme un dentiste peut être contaminé par un patient", explique le Docteur Galesne médecin généraliste du couple, à l'origne de leur dépistage, sur France 3.

Les deux dentistes ont donc prévenu leurs patients qu'ils étaient porteurs du coronavirus, et qu'au moindre symptôme, ils devaient se signaler pour être dépistés, afin de prévenir tout risque de cluster.

D'après le Docteur Galesne, plusieurs habitants de la commune sont venus se faire tester depuis, et il a mis en place un drive de dépistage. En parallèle, le maire de la ville a publié un arrêté mardi, demandant aux habitants de porter un masque quand ils se déplacent dans les rues de Saint-Aubin-d'Aubigné.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV