BFMTV

Hausse des températures: les bons réflexes pour se protéger de la chaleur malgré le Covid-19

Des touristes s'abritant près de la pyramide du Louvre, pour échapper à la chaleur en juin 2019.

Des touristes s'abritant près de la pyramide du Louvre, pour échapper à la chaleur en juin 2019. - Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Six départements ont été placés en vigilance orange canicule en vue des pics de chaleur prévus en France ce jeudi et ce vendredi.

Les prochaines heures s'annoncent extrêmement chaudes sur l'ensemble du pays. Dès ce jeudi, la chaleur montera en effet d'un cran alors qu'un pic de chaleur est attendu sur le pays jusqu'à vendredi inclus, alors que des maximales avoisinant les 40 degrés ont été recensées lundi en France.

Si le seuil des 40 degrés sera très certainement franchi jeudi avec des pointes à 40-42 degrés entre la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et le Béarn, 6 départements ont d'ores et déjà été placés en vigilance orange canicule: le Rhône, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie.

En cette période de reprise du coronavirus dans certaines régions françaises, la Direction générale de la Santé a mis en ligne un petit guide afin de se prémunir contre la chaleur à venir, tout en se protégeant du Covid-19.

· Attention au ventilateur

Ainsi, afin de limiter tous risques si l'on utilise une ventilation mécanique (VMC), il est recommandé d'utiliser des filtres avec une bonne performance et de bien les entretenir. De plus, la DGS estime qu'il est plus prudent d'arrêter ou réduire le mode recyclage de l'air.

En ce qui concerne les ventilateurs, les autorités sanitaires déconseillent fortement leur utilisation dans les espaces clos collectifs, même en l'absence de malades. En revanche, leur mise en fonction est possible à son domicile, en l'absence de malades, et dans une pièce où l'on se trouve seul.

· Des filtres efficaces pour les climatisateurs

Bon allié contre les températures extrêmes, les brumisateurs doivent également être utilisés sous certaines conditions, dont celle d'être seul. Avec un ventilateur, la DGS estime qu'il est possible de les utiliser dans des espaces mi-clos ou ouverts en l'absence de flux d'air orienté vers des personnes, ou encore dans un espace clos s'il est occupé par une seule personne.

Finalement, les climatisations collectives ou individuelles doivent être régulièrement entretenues et là encore, les filtres doivent avoir une bonne performance sanitaire.

Les recommandations de la Direction générale de la Santé
Les recommandations de la Direction générale de la Santé © DGS

· Jeter un masque si il est humide

Concernant le masque, dont le port est obligatoire dans les espaces clos accueillant du public, et que le ministre de la Santé recommande de porter même en extérieur, la DGS rappelle qu'il ne fait pas bon ménage avec l'humidité. Il ne faut pas humidifier volontairement un masque dans le but de se rafraîchir, car son efficacité n'est alors plus assurée.

De même, si il se retrouve humide à cause de la transpiration par exemple, il convient de le jeter, s'il s'agit d'un modèle chirurgical, ou de le remplacer, s'il s'agit d'un masque grand public.

· Respect des gestes barrières

En plus de ces recommandations liées au coronavirus, la Direction générale de la Santé rappelle également que des gestes simples sont à mettre en place afin d'éviter la déshydratation, dont boire régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif, éviter l'alcool, manger suffisamment et éviter les sorties aux heures les plus chaudes de la journée. Plus important encore, les gestes barrière doivent être scrupuleusement suivis afin d'éviter la propagation du Covid-19.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV