BFMTV

Grippe saisonnière: 44 morts depuis novembre, un chiffre en baisse par rapport à l'an dernier

Campagne de vaccination contre la grippe

Campagne de vaccination contre la grippe - Tobias SCHWARZ / AFP

Selon les derniers chiffres officiels, 530 cas graves de grippe ont été signalés et admis en réanimation depuis le mois de novembre. 44 décès ont été enregistrés, soit deux à trois fois moins que l'an dernier.

Le coronavirus a beau occuper l'attention, l'épidémie de grippe est toujours en cours en France. Selon le dernier rapport hebdomadaire de Santé Publique France, l’activité grippale est stable ou en augmentation modérée dans l’ensemble des régions métropolitaines. 

Deux fois moins de décès que l'hiver dernier

44 personnes sont mortes depuis le mois de novembre dernier contre 117 à la même période en 2019. Il s'agit de "8 enfants de moins de 15 ans, 18 cas âgés de 15-64 ans et 18 cas âgés de 65 ans et plus", selon l'agence sanitaire Santé publique France. 530 cas graves de grippe ont été signalés et admis en réanimation contre 1181 à la même période en 2019.

L'âge moyen de ces cas graves est de 52 ans. Trois quarts d’entre eux présentaient des facteurs de risque (âge supérieur à 65 ans et pathologies chroniques) et plus de la moitié d'entre eux n'étaient pas vaccinés. 

Le pic épidémique atteint en Île-de-France

Selon le dernier rapport hebdomadaire en date du 19 février, l’activité grippale est stable ou en augmentation modérée dans l’ensemble des régions métropolitaines, sauf l’Île-de-France où elle a atteint son pic et où l’on observe une diminution de tous les indicateurs de l’activité grippale depuis fin janvier. En Outre-mer, la grippe continue à progresser aux Antilles et en Guyane.

Légère progression de la couverture vaccinale

Un chiffre important à noter: près de la moitié des prélèvements analysés et positifs pour la grippe contenait du virus de type B (45%), un chiffre en hausse par rapport à l'année précédente. La grippe de type B n'entraîne que des épidémies localisées et est moins sujette aux mutations que la grippe de type A aux conséquences plus graves. 

La couverture vaccinale en France métropolitaine est passée de 46,5% à 47,2% (+0,7 points) entre le début et la fin d’année 2019 pour l’ensemble des sujets à risque (les personnes âgées de 65 ans et plus et les personnes de tous âges atteintes de certaines pathologies chroniques), souligne Le Figaro, citant Santé Publique France. 

Chaque année, la grippe touche 2 à 6 millions de personnes en France et fait 10 000 morts en moyenne, selon les chiffres officiels. Au niveau mondial, le nombre de morts annuels est estimé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) entre 29 .000 et 650 000.

Hugues Garnier avec AFP