BFMTV

Grippe: le pic de l'épidémie franchi

Une personne reçoit un vaccin contre la grippe dans le cadre de la campagne de vaccination annuelle, le 8 octobre 2015 à Lille. (Photo d'illustration)

Une personne reçoit un vaccin contre la grippe dans le cadre de la campagne de vaccination annuelle, le 8 octobre 2015 à Lille. (Photo d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

Si toutes les régions de métropole restent en épidémie, le nombre de cas régresse.

La courbe de l’épidémie de grippe a entamé sa descente. Le sommet a été atteint lors de la sixième semaine de l’année, soit celle du 4 février. Malgré la régression entamée depuis cette date, la grippe continue de mobiliser les services hospitaliers: 11.264 passages aux urgences la semaine dernière (contre 14.294 la semaine précédente, soit une baisse de 21%).

2.137 hospitalisations la semaine dernière

Dans près d’un cas sur 3, le patient admis est un enfant de moins de 5 ans (31%). Les 15-44 ne sont pas épargnés, il représente un patient sur 4 (23%) des admis aux urgences. La semaine passée, ces passages ont donné lieu à 2137 hospitalisations, soit une diminution de 4% par rapport à la semaine précédente.

2800 décès

En ville, la grippe représente désormais 19% des motifs de consultation de SOS médecins, en recul de 17% en 7 jours. Depuis le 1er novembre, 1.181 cas graves de grippe ont été recensés, dont 163 la semaine passée.

Selon Santé publique France, les complications liées au virus ont entraîné la mort de 2.800 personnes. Dans 9 cas sur 10, il s’agit de personnes de plus de 75 ans. L’épidémie n’est pas terminée mais à titre de comparaison, celle de l’an dernier avait causé la mort de 13.000 personnes.