BFMTV
en direct

EN DIRECT - Il est 23h: la police tente de faire respecter le nouvel horaire du couvre-feu

EN DIRECT - Il est 23h: la police tente de faire respecter le nouvel horaire du couvre-feu

La police française contrôle le respect du couvre-feu à Toulouse, le 24 octobre 2020

Reprendre le sport en salle ou la natation en piscine couverte, déguster son café à l'intérieur ou aller au bowling... tout ceci redevient possible mercredi, après sept mois de privations dues à l'épidémie de Covid-19.

Le directeur d'un théâtre parisien heureux de retrouver les spectateurs en soirée

"J'espère que la vie d'après sera encore mille fois plus merveilleuse que la vie d'avant": le directeur du théâtre du Montparnasse est heureux de retrouver les spectateurs en soirée, à l'occasion de la réouverture des lieux clos ce mercredi, et du décalage du couvre-feu à 23 heures.

Le bistrot Saint-Dominique à Paris retrouve ses clients en salle

Réouverture des bars et restaurants sans terrasse, salles de gym ou d'escalade prises d'assaut…L’assouplissement des règles anti-Covid ont permis aux Français de renouer ce mercredi avec des loisirs dont ils étaient privés depuis des mois.

Castex cas contact et à l'isolement durant 7 jours

Jean Castex est cas contact et à l'isolement durant 7 jours, a annoncé ce mercredi Matignon à l'Agence France-Presse (AFP).

La décrue se poursuit à l'hôpital

Le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 a poursuivi sa baisse ce mercredi.

Au total, 13.526 personnes étaient hospitalisées selon Santé publique France.

2326 personnes sont admises en réanimation.

65 décès sont à déplorer à l'hôpital en raison du virus.

29.056.963 personnes ont reçu une première injection

Selon la Direction générale de la Santé ce mercredi, 29.056.963 personnes ont reçu une première injection, et 13.082.882 une deuxième.

Initialement, le site data.gouv.fr indiquait qu'il n'y aurait pas de mise à jour des données relatives à la vaccination contre le Covid-19 ce mercredi 9 juin "en raison d'un incident technique".

Les médecins du travail vont pouvoir commander directement leurs doses de Moderna

Les services de santé au travail vont pouvoir commander à partir de la semaine prochaine directement leurs doses de vaccin Moderna via un portail sur le site du ministère de la Santé, a-t-on appris ce mercredi auprès du ministère du Travail.

Un stock de 100.000 doses sera disponible, soit 100 doses par médecin du travail. "Cela va leur permettre d'augmenter leur approvisionnement et de vacciner les salariés de manière plus large", souligne-t-on au ministère.

Cela fait suite à l'expérimentation lancée fin mai avec 28 services de santé au travail pour la vaccination avec le Moderna.

Castex veut être "prudent" sur l'abandon du port du masque en extérieur

Interrogé sur l'abandon du port du masque en extérieur, qui n'est pas d'actualité à ce jour, le Premier ministre Jean Castex a botté en touche.

"C'est un débat évidemment, je crois qu'il faut qu'on soit prudent", a-t-il temporisé ce mercredi au sortir de la brasserie parisienne Lipp.

"Chaque chose en son temps, progressivement, raisonnablement", a-t-il ajouté.

Réouvertures des salles de restaurants: Castex salue "un symbole du pays qui revit"

Après des mois de fermeture, puis une réouverture des terrasses des restaurants et bars, c'est ce mercredi au tour des salles de ces établissements de rouvrir leurs portes. Une réouverture dont le Premier ministre Jean Castex a profité en se rendant à l'heure du déjeuner à la célèbre brasserie Lipp, au coeur du VIe arrondissement de Paris.

"C'est un symbole du pays qui revit, qui repart de l'avant, il faut que nous soyons en confiance pour cette étape nouvelle, la situation sanitaire s'améliore, c'est bien, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'on ne doit pas rester vigilants", a déclaré le Premier ministre à la presse au sortir du déjeuner.

Le chef du gouvernement a également salué "une grande victoire pour le peuple français qui a su être raisonnable, discipliné, et qui aujourd'hui, étape nouvelle, retrouve la joie de vivre, la restauration".

Attal annonce que le "quoi qu'il en coûte" va céder la place au "quoi qu'il arrive"

Fin du "quoi qu'il en coûte", qui laisse la place au "quoi qu'il arrive" pour l'économie, a annoncé Gabriel Attal ce mercredi à la sortie du conseil des ministres.

"Le président de la République a indiqué ce matin en propos liminaire du conseil des ministres que la priorité du gouvernement pour les prochaines semaines doit être l'accompagnement des secteurs économiques. Nous passons, a-t-il dit, du 'quoi qu'il en coûte', au 'quoi qu'il arrive', avec un accompagnement quelle que soit la reprise d'activité, qui s'adapte à la reprise d'activité dans chacun des secteurs et pour chacune des entreprises", a détaillé le porte-parole du gouvernement lors du compte-rendu du conseil des ministres.

"Grâce aux réformes mises en place depuis le début du quinquennat et au 'quoi qu'il en coûte' qui a sauvé des millions d'emploi, des centaines de milliers d'entreprises et le pouvoir d'achat des Français, l'économie repart, elle repart fort, elle repart mieux", avait-il assuré quelques instants auparavant.

Gabriel Attal: "la situation sanitaire a encore connu une amélioration sensible cette semaine"

Gabriel Attal indique ce mercredi que le taux d'incidence national est désormais en dessous des 70 cas pour 100.000 habitants et que la situation hospitalière continue de s'améliorer.

"Cette semaine la situation sanitaire a encore connu une amélioration sensible", a déclaré le porte-parole du gouvernement, "dans certains territoires du Sud-Ouest où des signes de reprise avaient pu être constatés, nous observons que le virus recule à nouveau ce qui est une bonne nouvelle."

"Nous ne devons pas croire qu'une embellie signifie la fin de l'épidémie", prévient toutefois Gabriel Attal.

Couvre-feu retardé à 23h: le ministère de l'Intérieur met en ligne une nouvelle version de l'attestation de déplacement

Deux heures de liberté en plus: le couvre-feu passe de 21h à 23h à partir de ce mercredi. Pour se déplacer la nuit, jusqu'à 6h du matin, il vous faudra toujours une attestation dérogatoire: vous pouvez la télécharger sur le site du ministère de l'Intérieur.

Le Parlement européen donne son feu vert final au certificat Covid

Les députés européens ont largement donné leur feu vert final mercredi au certificat numérique Covid européen, destiné à faciliter les déplacements cet été au sein de l'UE, à charge désormais aux Etats de le mettre en place d'ici au 1er juillet.

Lors d'un vote mardi dont le résultat a été dévoilé mercredi, les eurodéputés, dont au moins la moitié sont présents à Strasbourg, tandis que les autres ont voté à distance, ont adopté, par 546 voix pour, ce système de certificat commun pour 12 mois. 93 ont voté contre, 51 se sont abstenus.

Ces certificats attestent qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19, qu'elle a passé un test négatif ou qu'elle est immunisée après une infection. Ils sont délivrés gratuitement, en format numérique ou papier, et doivent permettre d'éviter de faire des quarantaines dans les pays de destination.

"Nous y sommes": Emmanuel Macron célèbre la deuxième étape du déconfinement

Emmanuel Macron se félicite de la deuxième étape du déconfinement, qui entre en vigueur ce mercredi. "Nous y sommes", s'enthousiasme le président de la République sur son compte Twitter. "S’asseoir à la table d’un restaurant. S’évader le temps d’un spectacle. Vibrer à l’unisson dans des gradins. Retourner à la salle... Cette vie nous avait tant manqué!"

Australie: la fin du confinement de Melbourne se profile

Le confinement de Melbourne, la deuxième plus grande ville d'Australie, prendra fin jeudi peu avant minuit, les autorités estimant que le respect des mesures de restriction a permis de juguler l'épidémie de Covid-19. Un seul nouveau cas de contamination a été enregistré ce mardi.

"C'est une bonne journée. Tout le monde peut être fier de ce que nous avons accompli", a déclaré James Merlino, Premier ministre par intérim de l'État de Victoria. "Mais nous savons que nous n'en avons pas encore fini et, tant que la vaccination ne sera pas généralisée dans tout l'Etat de Victoria et dans tout le pays, le virus sera toujours parmi nous", a-t-il mis en garde.

Les habitants de Melbourne ne seront cependant pas autorisés à s'éloigner de plus de 25 kilomètres de leur domicile ou à recevoir des visiteurs. Ils pourront cependant accueillir plus de dix personnes à l'extérieur. Les écoles, les cafés et les instituts de beauté pourront rouvrir alors que les salles de gym et les boîtes de nuit resteront fermées au moins une semaine supplémentaire.

Discothèques: vers une réouverture le 2 juillet?

À quand la réouverture des boîtes de nuit? Si, ce mardi, Emmanuel Macron a donné rendez-vous aux propriétaires de discothèques le 21 juin, son entourage a rapidement précisé qu'il ne s'agissait pas de la date de réouverture mais plutôt "d'une clause de revoyure prévue autour de cette date".

D'après les informations de BFM Business, les professionnels du secteur se préparent plutôt à une réouverture le vendredi 2 juillet. Bercy ne confirme pas cette date mais vise une réouverture "le plus tôt possible" et "dès le début de l'été", dans la foulée de la dernière étape du déconfinement prévue le 30 juin.

La Belgique se déconfine aussi, mais avec des détecteurs de CO2

La Belgique aussi se déconfine. Cafés et restaurants pourront servir leurs clients en salle à partir de mercredi grâce aux progrès de la lutte contre la pandémie, avait annoncé vendredi le Premier ministre Alexander De Croo.

Il avait par ailleurs annoncé un allongement des horaires. Les établissements pourront désormais ouvrir le matin dès 5h et jusqu'à 23h30. Après presque sept mois de fermeture, ils avaient rouvert sous conditions, en terrasse seulement, le 8 mai.

Petite différence, les détecteurs de CO2 seront généralisés, contrairement à la France, pour vérifier la bonne aération des locaux.

Vaccination des ados: le Comité d'éthique "regrette" la rapidité de la décision

Le Comité national d'éthique (CCNE) regrette "que les décisions" concernant la vaccination des adolescents contre le Covid-19 "aient été prises si rapidement", dans un contexte de décrue de l'épidémie.

"Y a-t-il une urgence absolue à commencer la vaccination dès maintenant, alors que plusieurs indicateurs sont au vert et que la rentrée scolaire de septembre pourrait signer le début de la campagne?", s'interroge l'organe consultatif dans le communiqué de presse accompagnant son avis sur la question.

Le gouvernement a annoncé le 2 juin que les jeunes de 12 à 18 ans pourraient se faire vacciner à partir du 15 juin.

Dans son avis, le CCNE estime que si le bénéfice individuel tiré de la vaccination est "limité pour la santé physique" (les formes graves de l'infection étant très rares chez les moins de 18 ans), "les conséquences de la pandémie sur la santé psychologique et mentale des enfants, et surtout des adolescents, sont profondes et probablement durables".

Il ajoute qu'il est "peu probable" que l'objectif de l'immunité collective, qui nécessite de vacciner 80% à 85% de la population, "puisse être atteint grâce à la seule vaccination des adultes". Mais "est-il éthique de faire porter aux mineurs la responsabilité, en termes de bénéfice collectif, du refus de la vaccination (ou de la difficulté d'y accéder) d'une partie de la population adulte?", s'interroge-t-il.

À Nantes, des sportifs présents dès 6h pour la réouverture des salles

Après presque huit mois d'interruption, certains sportifs n'ont pas perdu de temps ce mercredi: notre journaliste Cédric Faiche a pu assister à une séance très matinale dans une salle de sport de Nantes (Loire-Atlantique), où une trentaine de personnes sont venus se dépenser dès la réouverture à 6 heures.

Objectif: "prendre un maximum de plaisir, faire du sport, se vider un peu la tête, lancer sa journée", résume le coach sportif, Jonathan.

Castex célèbre un "jour particulier" au marché de Rungis, l'un des "symboles de la reprise"

"Le café, c'est la vie!" Jean Castex célèbre la nouvelle étape du déconfinement avec un déplacement au marché de Rungis (Val-de-Marne), qui est aussi l'occasion d'apporter son soutien à Laurent Saint-Martin, candidat LaREM aux régionales en Île-de-France.

"C'est quand même un jour particulier", a commenté le Premier ministre à son arrivée. "C'est important de venir voir Rungis et toutes celles et ceux qui y travaillent. Rungis, c'est à la fois une structure qui n'a jamais cessé de travailler et de nourrir les Françaises et les Français depuis le début de la pandémie et c'est aussi le symbole de la reprise."

Aurélie Casse sillonne Paris: à suivre en direct sur BFMTV à 21h

C'est l'un des principaux changements de la journée: on va pouvoir profiter jusqu'au bout des derniers rayons du soleil, puisque le couvre-feu, jusqu'ici fixé à 21h, passera à 23h. Pour cette première soirée, Aurélie Casse va sillonne les rues de Paris: vous pourrez la retrouver en direct sur BFMTV à partir de 21h.

Aurélie Casse sillonne Paris à l'occasion de la nouvelle étape du déconfinement, le 9 juin 2021.
Aurélie Casse sillonne Paris à l'occasion de la nouvelle étape du déconfinement, le 9 juin 2021. © BFMTV

La lente décrue se poursuit dans les hôpitaux

Le nombre de patients atteints du Covid-19 continue de décroître progressivement dans les hôpitaux de l'Hexagone, selon les données publiées ce mardi par Santé publique France. Actuellement, 13.984 malades du Covid-19 sont accueillis dans les hôpitaux français dont 405 admis ces dernières 24 heures. Ils étaient 14.323 la veille et 16.088 une semaine auparavant.

La pression baisse également dans les services de réanimation, où sont traités les cas les plus graves: 2394 patients y sont soignés dont 106 nouveaux admis, contre 2472 la veille et 2825 il y a une semaine.

Le nombre de contaminations s'élève à 6018 cas confirmés en 24 heures. Le taux de positivité sur les sept derniers jours, soit le rapport entre le nombre de personnes testées positives et le nombre total de personnes testées, ressort en baisse à 2,3% contre 2,4% lundi et 3,1% il y a une semaine.

Restaurants, cinémas, salles de sport... Ce qui change à partir de ce mercredi

Reprendre le sport en salle ou la natation en piscine couverte, déguster son café à l'intérieur en cas de pluie ou aller au bowling... tout ceci redevient possible ce mercredi en France, après sept mois de privations dues à l'épidémie de Covid-19.

Les cafés et restaurants peuvent à nouveau accueillir du public en intérieur, à 50% de leur capacité, ce qui permettra à bon nombre de petits établissements dépourvus de terrasse ou d'une taille insuffisante pour être rentables, de rouvrir. Au bureau, le télétravail est assoupli, tout comme les règles dans les cantines et pour les pots entre collègues.

On vous résume les principaux changements dans cette infographie.

Ce que vous avez le droit de faire avec la nouvelle étape du déconfinement, le 9 juin 2021.
Ce que vous avez le droit de faire avec la nouvelle étape du déconfinement, le 9 juin 2021. © BFMTV

Jour J pour la nouvelle étape du déconfinement

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'épidémié de Covid-19. C'est le jour J: ce mercredi marque une nouvelle étape du déconfinement, avec notamment la réouverture des salles de restaurant et des salles de sport, l'augmentation de la jauge dans les lieux culturels ou encore le report du couvre-feu, qui passe de 21h à 23h.

BFMTV